WHITTAKER sir EDMUND (1873-1956)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien anglais dont les travaux portent principalement sur les équations différentielles et aux dérivées partielles et sur leurs applications à la physique mathématique et à l'astronomie. De 1906 à 1912, Whittaker fut Royal Astronomer of Ireland à Dublin. Il fut nommé alors professeur à l'université d'Édimbourg, où il restera jusqu'à sa retraite en 1946 ; il y a fondé un remarquable groupe de chercheurs et un laboratoire de mathématiques et de calcul.

Whittaker a étudié les fonctions automorphes et les équations différentielles et aux dérivées partielles de la physique mathématique ; il a ainsi été amené à considérer diverses fonctions spéciales qu'il a ramenées à un seul type dérivant de l'équation différentielle de la série hypergéométrique par confluence de singularités. Mentionnons aussi ses travaux sur les systèmes dynamiques à deux degrés de liberté et sur les phénomènes électromagnétiques dans les champs de gravitation, en liaison avec la relativité générale.

Trois de ses livres ont eu une influence considérable : A Course of Modern Analysis (1902 ; les innombrables éditions suivantes ont été augmentées avec la collaboration de G. N. Watson) est un traité fondamental pour l'étude des fonctions de variable complexe et des fonctions spéciales ; A Treatise on the Analytical Dynamics of Particles and of Rigid Bodies est un traité complet de la mécanique générale classique ; enfin, A History of the Theories of Aether and Electricity, from the Age of Descartes to the Close of the Nineteenth Century expose, de manière très complète, le développement de ces théories physiques.

—  Jean-Luc VERLEY

Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  WHITTAKER sir EDMUND (1873-1956)  » est également traité dans :

ASYMPTOTIQUES CALCULS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis OVAERT, 
  • Jean-Luc VERLEY
  •  • 6 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'équation hypergéométrique confluente »  : […] L'équation hypergéométrique confluente est le cas où deux des trois singularités de l'équation de Riemann confluent en un même point. Ici encore, on se ramène au cas où ce point est à l'infini et où l'autre singularité est au point 0. On obtient alors l'équation de Whittaker, qui s'écrit : où k et m sont des nombres complexes. La méthode de Laplace ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calculs-asymptotiques/#i_50949

Pour citer l’article

Jean-Luc VERLEY, « WHITTAKER sir EDMUND - (1873-1956) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/whittaker-sir-edmund/