VYĀSA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom donné à l'auteur mythique des Écritures védiques, ainsi que des grandes épopées hindoues. La tradition brahmanique considère que les textes du Veda ne peuvent avoir été composés par un auteur humain et qu'ils sont éternels. Il a fallu cependant qu'ils fussent reçus, au début d'un cycle cosmique, par des êtres privilégiés, les ṛṣi (rishis), puis que quelqu'un d'autre se chargeât de mettre en ordre les poèmes, formules rituelles, prescriptions liturgiques, etc., dont les ṛṣi avaient eu la révélation.

C'est à ce travail d'arrangement du Veda que la tradition brahmanique attache le nom, mythique, de Vyāsa. Par extension, on assure que ce même personnage aurait également compilé les deux grandes épopées, le Mahābhārata et le Rāmāyaṇa, et tous les Purāṇa : cela revient à dire que Vyāsa désigne plutôt une fonction qu'un individu.

À côté de ce Vyāsa mythique, la tradition mentionne un autre écrivain, probablement historique, celui-là, qui, vers le début de l'ére chrétienne, rédigea un commentaire célèbre des Yoga-Sūtras. Divers autres personnages ont également porté ce nom, notamment le rédacteur d'un traité de droit traditionnel (de date indéterminée).

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  VYASA  » est également traité dans :

MAHĀBHĀRATA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 4 061 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La composition du poème »  : […] La tradition indienne inscrit cet immense ensemble épique au compte d'un seul auteur, Vyāsa, à qui l'on impute, au surplus, beaucoup d'autres ouvrages. Ce Vyāsa serait à la fois le conteur et l'un des personnages centraux du poème. En fait, vyāsa est un substantif que l'on peut traduire par « compilateur », quoique, littéralement, le terme désign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata/#i_13247

MAHĀBHĀRATA (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 830 mots
  •  • 1 média

Le Mahābhārata , ou la « Grande (Guerre) des Bhāratas », est la plus vaste œuvre connue de la littérature hindoue : ses dix-neuf livres ne comptent pas moins de cent vingt mille versets. Immense compilation de récits oraux à l'origine, cette œuvre collective qu'on attribue au mystique Vyāsa aurait pris forme entre le iv e  siècle avant J.-C. et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabharata-anonyme/#i_13247

PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 344 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] Une tradition que les purāṇa eux-mêmes s'efforcent d'établir est celle d'un Purāṇa d'origine dont les divers purāṇa connus ne seraient que des fragments. Le terme, il est certain, apparaît tôt dans la littérature sanskrite : l' Atharva le mentionne à la suite des quatre Veda ; toutefois, il ne s'agissait probablement pas à cette période d'un text […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purana/#i_13247

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le canon védique »  : […] Ces textes n'ont pris leur forme définitive, canonique, que lorsque la religion védique s'est vue battue en brèche par de nouveaux courants de pensée, antibrahmaniques dans leur principe même. Le bouddhisme apparaît au vii e  siècle avant J.-C. et se pose d'emblée en ennemi des croyances et des pratiques religieuses du temps, telles que le Veda les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_13247

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « VYĀSA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vyasa/