VIE DES FORMES, Henri FocillonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une nouvelle interprétation des styles et des artistes

Le livre s'articule en cinq parties, consacrées à la définition de la forme (« Le Monde des formes ») et à ses différentes actualisations (« Les Formes dans l'espace » ; « Les Formes dans la matière » ; « Les Formes dans l'esprit » ; « Les Formes dans le temps »).

Par « forme » Focillon entend une entité différente du signe, car « le signe signifie, la forme se signifie ». Les formes constituent un univers parallèle à celui de la nature, elles doivent donc être analysées comme des faits biologiques. Les caractères spécifiques des formes sont la dimension spatiale et la composante matérielle, ce qui nous permet de les voir et de les appréhender. La forme n'est pas une entité abstraite, elle est au contraire profondément mêlée à la vie et à ses phénomènes. L'étude des formes artistiques sera à la fois une analyse visuelle et une réflexion historique, visant à reconstruire la genèse des images. C'est la technique (accord de la matière et de l'esprit) qui joue un rôle essentiel dans la création artistique, en tant qu'expérience, effort continu de l'artiste pour donner une forme à l'esprit. Au contraire du goût, qui est continuité et garantie d'un ordre, l'œuvre d'art constitue toujours une rupture, un objet unique. L'art, l'architecture agissent ainsi non seulement sur le paysage, mais aussi sur l'histoire et les hommes. Dans une phrase évocatrice, Focillon condense toute sa critique vis-à-vis du déterminisme de Taine : « L'étude la plus attentive du milieu le plus homogène, le faisceau de circonstances le plus étroitement serré ne nous donnent pas le dessin des tours de Laon [...], l'architecture engendre des conditions nouvelles pour la vie historique, pour la vie sociale, pour la vie morale. Elle est créatrice de milieux imprévisibles. Elle satisfait des besoins, elle en propage d'autres. Elle invente un [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : chargée de recherche à l'Institut national d'histoire de l'art, Paris

Classification


Autres références

«  VIE DES FORMES, Henri Focillon  » est également traité dans :

ESPACE, architecture et esthétique

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY, 
  • Jean GUIRAUD
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'architecture comme art de l'espace »  : […] Faisant écho aux travaux de langue allemande, Henri Focillon donnait, dès la Vie des formes (1943), une formulation simplifiée mais éloquente de l'espace : « L'espace est le lieu de l'œuvre d'art ; [celle-ci] le définit et [...] le crée tel qu'il lui est nécessaire », et le privilège de l'architecture tient à ce que « les trois dimensions ne sont pas seulement [son] lieu [ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-architecture-et-esthetique/#i_34101

Voir aussi

Pour citer l’article

Annamaria DUCCI, « VIE DES FORMES, Henri Focillon - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-des-formes/