VIE DE L'EMPEREUR JULIEN(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

331-332 Naissance de Julien à Constantinople. Il est issu du remariage de Jules Constance, demi-frère de Constantin.

337 Constantin meurt le 22 mai : aucun des cinq césars associés au pouvoir n'ose s'imposer. Le 9 septembre, les fils de Constantin (Constantin II, Constance II et Constant Ier) font massacrer la branche de la famille issue de Constance Ier Chlore et de Théodora, à l'exception de deux enfants, Julien et Gallus, qui sont exilés en Bithynie.

341 Mort de Mardonios, eunuque scythe, qui avait pris en charge l'éducation de Julien et de Gallus, son frère. Ils sont envoyés alors en Cappadoce où ils reçoivent, sous haute surveillance, un enseignement chrétien.

347 Julien et son frère sont autorisés à venir poursuivre leurs études à Constantinople. Constance, inquiet de leur popularité, les renvoie à Nicomédie où ils sont relégués dans un monastère.

351 Retour en grâce des deux frères. Gallus est associé au pouvoir après l'assassinat en Gaule de Constant par l'usurpateur Magnence : il est fait césar et marié à Constantina, sœur de Constance. Julien se convertit secrètement au paganisme au cours de ses voyages d'études à Athènes, à Alexandrie et à Antioche.

354 Gallus est décapité car il est soupçonné d'avoir fomenté un complot. Julien est épargné et poursuit ses études à Athènes.

355 Julien est élevé par Constance au rang de césar, avec pour tâche de commander les armées en Gaule et de combattre les Germains.

357 Julien écrase les Alamans à Strasbourg et renforce le système de défense des régions rhénanes les années suivantes.

360 Les troupes stationnées en Gaule, refusant d'être envoyées en Orient pour lutter contre les Perses, proclament Julien empereur à Paris. Constance ne reconnaît pas ce nouveau titre.

361 Mort de Constance, qui préparait une expédition punitive contre son cousin. Julien est seul au pouvoir et entreprend des réformes.

363 Julien meurt des suites de ses blessures durant la campagne qu'il dirigeait contre les Perses. Fin de la dynastie constantinienne.

—  Antony HOSTEIN

Écrit par :

  • : docteur en histoire, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Antony HOSTEIN, « VIE DE L'EMPEREUR JULIEN - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie-de-l-empereur-julien-reperes-chronologiques/