VĀLMĪKI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les grandes épopées hindoues, le Mahābhārata (« La Grande Guerre des Bharatas ») et le Rāmāyana (« la Geste de Rāma ») sont des compilations relativement tardives (peut-être du ~ ive s.) d'éléments composés longtemps auparavant. C'est pourquoi le Mahābhārata, par exemple, est attribué symboliquement à Vyāsa, dont le nom signifie « compilateur », « arrangeur ».

Pour le Rāmāyaṇa, la situation est la même, le premier et le dernier chant étant, par exemple, des éléments surajoutés qui nuisent à l'harmonie du poème. Mais le noyau central présente une unité telle, à la fois pour la composition et le style, qu'il n'est pas absurde d'y voir la marque du talent d'un auteur unique. On peut donc penser que Vālmīki, à qui la tradition brahmanique attribue la composition du Rāmāyaṇa, a opéré un travail de mise en ordre d'éléments anciens, combiné avec une recherche, proprement littéraire, visant à récrire en sanskrit des passages qui, à l'origine, étaient en langue « populaire ». En définitive, le Rāmāyaṇa, tel qu'il se présente à nous, est mieux écrit et mieux composé que ne l'est le Mahābhārata, Vālmīki passant ainsi, aux yeux des historiens de la littérature sanskrite, pour le premier poète classique.

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  VALMIKI  » est également traité dans :

RĀMA

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines de Rāma »  : […] Au cours du dvāparayuga , le « troisième âge », qui vit s'accentuer la désagrégation du monde par l'aggravation des maux et la manifestation des vices, car il ne restait plus que la moitié du dharma originel, les dieux supplièrent Viṣṇu de les débarrasser des démons. Le chef des Rāksasa, Rāvana, ayant obtenu de Brahman de n'être tué ni par un dieu ni par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rama/#i_15717

RĀMĀYAṆA

  • Écrit par 
  • Marie-Simone RENOU
  •  • 2 446 mots
  •  • 2 médias

C'est après les temps védiques, aux alentours de l'ère chrétienne, mais à une date qu'il est impossible de préciser, qu'apparut le Rāmāyaṇa , la « Geste de Rāma », ou la « Marche de Rāma », la seconde des deux grandes Épopées indiennes. Évoluant vers la poésie courtoise et réalisant une certaine unicité, le Rāmāyaṇa n'offre pas un récit parallèle à celu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramayana/#i_15717

RAMAYANA (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 817 mots
  •  • 1 média

Le Rāmāyana ou « Geste de Rāma » retrace la vie et la marche (« ayana »), l'offensive guerrière de Rāma , prince d'Ayodhyā, et de son épouse Sītā, fille du roi Janaka. Rédigée en sanscrit, divisée en sept livres, ou sections de longueur inégale mais d'environ 24 000 quatrains, soit près de 100 000 vers, cette gigantesque épopée aurait été rédigée entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramayana-anonyme/#i_15717

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « VĀLMĪKI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/valmiki/