TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE (1911-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marqué par les grands orchestres de swing des années 1930, Joseph Vernon Turner, né à Kansas City (Missouri) le 18 mai 1911, est cireur de chaussures, vendeur de journaux puis garçon de café dans sa ville natale. Dans l'exercice de tous ces métiers, il attire les clients en chantant d'une voix puissante. Quand il décide de faire équipe avec Pete Johnson, pianiste de boogie-woogie du Café Society, les buveurs sont ravis et Turner abandonne la salle pour la scène. Après différents séjours dans les orchestres de Benny Moten, Andy Kirk et Count Basie, Joe Turner réussit à apparaître au célèbre concert From Spirituals to Swing du 23 décembre 1938 organisé au Carnegie Hall de New York par John Hammond. Il enregistre avec Johnson Roll 'Em Pete, un époustouflant duo qui devient un succès considérable et fait danser toute l'Amérique. Désormais surnommé « Big Joe », chanteur puissant dont les cordes vocales peuvent dominer les cuivres d'un grand orchestre et se passer de microphone, Turner enregistre une œuvre abondante pour de nombreux labels. Très avisé, superbe showman, Big Joe saura maintenir intacte sa popularité tout au long de sa carrière. Il est l'archétype du « hurleur de blues » (blues shouter) dans les années 1940, favori du public noir mais aussi blanc. Il devient bientôt le « Boss of the blues », un des créateurs du rhythm and blues, enregistre des disques en quantité et obtient de nombreux succès : Piney Brown Blues, Wee Baby Blues, Corrine, Corrina, Rebecca...

Joe Turner est aussi un des rares artistes noirs du rhythm and blues capable de s'arrimer au courant du rock 'n' roll. Il signe en 1951 un contrat avec le label Atlantic, qui l'entoure des meilleurs musiciens du moment, le produit intelligemment et distribue ses disques dans toute l'Amérique. Shake, Rattle and Roll, Flip, Flop and Fly et Teenage Letter obtiennent autant de succès dans les hit-parades de rhythm and blues que dans ceux de pop e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE (1911-1985)  » est également traité dans :

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les frères Ertegun et Atlantic Records »  : […] Tout aussi important que King Records et Chess Records, le label Atlantic est créé en 1947 à New York par des passionnés de jazz et de blues, Ahmet Ertegun (1923-2006), fils d’un diplomate turc, qui sera rapidement rejoint par son frère Nesuhi (1917-1989) et Herb Abramson (1916-1999). Dès ses débuts, le label rassemble ses artistes au sein de revues communes. Ruth Brown tourne ainsi avec Big Joe T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_35510

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE - (1911-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/turner-joseph-vernon-dit-big-joe/