TROMPE, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Procédé de construction permettant d'asseoir une coupole sur un plan carré. Pour obtenir des pans coupés, on lance un arc en diagonale dans chaque angle du quadrilatère. Une maçonnerie appareillée en forme de demi-cône, ou plus rarement en cul-de-four comme à la cathédrale du Puy, assure le passage de l'angle à l'arc. La coupole sur trompes a une forme octogonale à la base, contrairement à la coupole sur pendentifs qui est parfaitement circulaire. La coupole sur trompes est très employée dans l'architecture romane d'Occident, tant pour couvrir des nefs centrales comme à la cathédrale du Puy ou à Champagne en Ardèche, que de croisées de transept comme à Sainte-Foy de Conques. L'art gothique perpétue son utilisation dans la construction des tours-lanternes aux croisées de transept. La cavité de la trompe abrite, parfois, des statuettes ou une coquille.

La trompe désigne aussi, en architecture, tout décrochement en encorbellement, voûté ou non, permettant de loger un cabinet ou une chapelle en suspens sur le vide (Saint-Sulpice à Paris ; Château d'Anet, par Philibert Delorme).

—  Maryse BIDEAULT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TROMPE, architecture  » est également traité dans :

COUPOLE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ADAM
  •  • 1 407 mots
  •  • 6 médias

On désigne par « coupole » tout système de couverture d'un espace circulaire ou proche de ce plan, ayant un volume hémisphérique ou conique. Toutefois, l'aspect familier des dômes n'a pu faire son apparition qu'avec l'invention des voûtes clavées, de la maçonnerie liée au mortier et, enfin, de l'élaboration des charpentes. Les premiers exemples de salles circulaires couvertes par une coupole font […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coupole/#i_40536

DAPHNI MONASTÈRE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 1 108 mots

Le monastère de Daphni se trouve à une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Athènes, près de l'antique route d'Éleusis, à l'emplacement supposé d'un temple dédié à Apollon. À l'époque paléochrétienne ( v e - vi e  s.), un monastère existait déjà à cet endroit. Il fut réoccupé après une période d'abandon vers la fin du xi e  siècle comme l'attestent aussi des sources écrites. De 1211 à 1458, il est au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monastere-de-daphni/#i_40536

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les Saldjoukides (XIe et XIIe s.) »  : […] En tant qu'esclaves militaires, les Turcs firent tôt leur apparition dans l'empire arabo-islamique. Les premiers États turco-islamiques ne se constituèrent cependant qu'à partir de la fin du x e  siècle (ce sont essentiellement les Qarakhanides, les Ghaznévides et, plus tard, les Saldjoukides). Les Saldjoukides, sunnites, s'installèrent à Bagdad en 1055 et établirent un vaste État strictement org […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_40536

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'Aquitaine »  : […] Une des régions les plus créatrices correspond à l'Aquitaine, ce vaste État féodal traversé par la frontière entre la langue d'oïl et la langue d'oc, et installé en quelque sorte au cœur même de la civilisation romane. Ses architectes se passionnèrent pour les problèmes de voûtement, auxquels ils apportèrent trois types de solutions. Il y eut d'abord la structure dite de l'«   église halle », cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_40536

Pour citer l’article

Maryse BIDEAULT, « TROMPE, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trompe-architecture/