TRAVELLING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme désignant à la fois : le déplacement de la caméra, installée sur un chariot (appelé aussi dolly) qui glisse sur des rails disposés selon l'effet à obtenir, placée sur n'importe quel mobile (bateau, avion, hélicoptère, auto) ou tenue à l'épaule du cadreur (en marche, en plongée sous-marine, en chute libre) ; le dispositif permettant ce déplacement (rail et chariot porteur de la caméra et de ses servants) ; le résultat de ce mouvement dans l'image projetée.

Tous les types de travellings sont devenus possibles grâce à l'emploi des caméras légères, mais on use principalement : du travelling avant et du travelling arrière, qui se rapprochent ou s'éloignent du sujet (le même effet peut être obtenu par l'emploi du zoom, objectif à distance focale variable, capable de travelling optique sans déplacement de caméra) ; du travelling latéral, qui le prend de côté ; du travelling vertical qui monte et descend ; du travelling circulaire, qui l'encercle. Combiné avec le panoramique, surtout dans les plans-séquences, le travelling devient trajectoire ou pano-travelling.

Esthétiquement, le travelling, que les théoriciens considèrent avec le panoramique comme une des articulations spécifiques du langage du cinéma, renvoie à de multiples signifiés suivant son emploi. D'aucuns y recourent volontiers (Resnais, Welles) ; d'autres, plus rares, le rejettent (Ozu). Dans un roman sarcastique (Travelingue, 1941), Marcel Aymé a fait de ce terme le symbole de sa satire d'une micro-société hantée par les « fous de cinéma ».

—  Victor BACHY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TRAVELLING  » est également traité dans :

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Choix du format de film à la prise de vues et du type de caméra »  : […] Le choix du format de prise de vues d'un film, et donc du type de caméra, dépend souvent des lieux dans lesquels ce film se tournera : en studio surtout, ou moitié en intérieur naturel, moitié en extérieurs. Des raisons économiques, plus ou moins valables, sont à considérer. La qualité finale semble parfois secondaire à ce niveau. Les formats de films et d'images ont entraîné les modifications des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_17313

LE MONDE DU SILENCE, film de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 926 mots

Dans le chapitre « Cinéma moderne et esquisses postmodernes »  : […] La Calypso part, de la Méditerranée à l'océan Indien, « à la découverte d'un monde étrange, presque inconnu, le monde du silence ». Le film est construit sur les juxtapositions, sinon sur les oppositions : aux grains succèdent les mers d'huiles, aux corvées monotones de la vie à bord (les rois de la mer font la lessive et la cuisine), succèdent plongées, expériences de mesur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde-du-silence/#i_17313

PANORAMIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 201 mots

Procédé technique utilisé en cinéma à la prise de vues et consistant à faire pivoter la caméra autour d'un axe. À l'origine, ce procédé a été conçu pour obtenir une large vue d'ensemble, une vue panoramique, d'où son nom. D'après le Dictionnaire du cinéma de Bessy et Chardans, le premier panoramique daterait de 1900, dans le film Mariage en auto de A.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panoramique/#i_17313

PASTRONE GIOVANNI (1882-1959)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 682 mots
  •  • 1 média

Giovanni Pastrone est né à Montechiaro d'Asti en 1882. Il découvre le cinéma à l'âge de vingt-cinq ans en entrant comme comptable à la société Carlo Rossi & Cie qui vient d'être fondée à Turin en 1907. Une trentaine de films sont produits et distribués en Italie et à l'étranger. Des difficultés financières conduisent à la liquidation de l'entreprise et à son rachat par l'ingénieur Carlo Sciamengo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-pastrone/#i_17313

RESNAIS ALAIN (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT
  •  • 3 822 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le temps à l'œuvre »  : […] Alain Resnais est né le 3 juin 1922 à Vannes, dans le Morbihan. Très tôt, il se prend de passion pour le cinéma. Il filme, avec une caméra 8 mm achetée en 1935 dans une boutique du passage Pommeraye de Nantes, un Fantômas dont ses camarades sont les interprètes. Cette passion ne se démentira pas. La vidéothèque « idéale » qu'il compose soixante ans après pour la revue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resnais-alain/#i_17313

WENDERS WIM (1945- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 123 mots

Dans le chapitre « Une poétique de l'espace »  : […] Peu d'œuvres ont incarné comme celle de Wenders l'esprit et la sensibilité de la génération qui atteint la maturité dans les années 1970. En ce sens, il peut être défini essentiellement comme un cinéaste « contemporain ». Ses personnages, surtout jusqu'à Paris, Texas , ont sensiblement son âge et vivent en un temps et des lieux où il se situe lui-même de plain-pied. Contempor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wim-wenders/#i_17313

Pour citer l’article

Victor BACHY, « TRAVELLING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/travelling/