SAINT-CLAIR-SUR-EPTE TRAITÉ DE (911)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chef viking Rollon était, depuis la fin du ixe siècle, à la tête d'une troupe danoise et norvégienne installée dans la région de Bayeux. En 910, Rollon lança une expédition vers Paris, puis se fit battre sévèrement près de Chartres (20 juillet 911). Le roi Charles III le Simple vit là l'occasion d'en finir avec les expéditions de pillage. Le traité, conclu à l'automne de 911, près de Saint-Clair-sur-Epte, s'inscrit clairement dans une politique royale de reprise en main, de pacification et de christianisation du royaume franc, appuyée sur le renforcement d'autorités locales, autonomes mais liées au roi. Charles III donnait en fief à Rollon le diocèse de Rouen et des territoires le long de la Seine, bases du futur duché de Normandie (il est en revanche douteux que Rollon ait épousé une fille de Charles III comme le prétend Dudon de Saint-Quentin, principale source sur ces événements, qui écrit un siècle plus tard). En échange, Rollon s'engageait à être baptisé et à empêcher toute nouvelle incursion de Vikings.

Normandie, Xe-XIe siècle

Normandie, Xe-XIe siècle

carte

La formation du duché de Normandie, à partir du traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Vincent GOURDON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SAINT-CLAIR-SUR-EPTE TRAITÉ DE (911)  » est également traité dans :

CHARLES III LE SIMPLE (879-929) roi de France (893-923)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 507 mots

Fils posthume de Louis II le Bègue, Charles III le Simple est écarté de la royauté par les grands de Francie occidentale après les brefs règnes de ses frères Louis III (mort en 882) et Carloman (mort en 884). Il n'a alors que cinq ans et on lui préfère d'abord l'empereur Charles le Gros, plus capable d'organiser la défense face aux Vikings qui ravagent le pays ; puis, après l'abdication et la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-iii-le-simple/#i_37965

FRANCE : POUVOIR ROYAL ET PRINCIPAUTÉS (fin IXe-XIIeSIÈCLE) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 761 mots

14 juin 877 Capitulaire de Quierzy. L'empereur Charles le Chauve, préparant son départ en Italie et voulant limiter les initiatives potentielles de son fils Louis le Bègue, décrète que les titulaires des honneurs et charges du royaume des Francs occidentaux conserveront ceux-ci pendant son absence et, s'ils devaient décéder, les transmettront à leurs fils. Ce texte, à v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-pouvoir-royal-et-principautes-fin-ixe-xiiesiecle-reperes-chronologiques/#i_37965

NORMANDIE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT, 
  • Lucien MUSSET
  •  • 7 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Fondation du duché de Normandie (Xe siècle) »  : […] Ce fut sans doute vers le début du x e  siècle que des Scandinaves songèrent à se fixer dans la région. En 911, une armée danoise commandée par le Norvégien Rollon (Hrôlfr), ayant été battue devant Chartres, entra en pourparler avec le roi Charles le Simple qui, au traité de Saint-Clair-sur-Epte, lui céda un secteur correspondant en gros aux dépa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/#i_37965

Pour citer l’article

Vincent GOURDON, « SAINT-CLAIR-SUR-EPTE TRAITÉ DE (911) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-saint-clair-sur-epte/