MONTRÉAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Canada : carte administrative

Canada : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Notre-Dame de Montréal

Notre-Dame de Montréal
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

Le pavillon des États-Unis

Le pavillon des États-Unis
Crédits : Hulton Getty

photographie


Une des premières agglomérations francophones du monde après Paris, Montréal affiche dans la Fédération canadienne de profondes originalités. Elle associe à merveille le cosmopolitisme de ses habitants à l'ambiance nord-américaine et mêle harmonieusement dans son paysage un ensemble de gratte-ciel d'acier et de verre et une petite colline volcanique couronnée par une forêt. Mais, avec au loin les Laurentides au nord et les Appalaches au sud, le cadre de l'archipel montréalais est avant tout le fait d'une plaine truffée de lacs jalonnant les multiples ramifications d'un des plus prestigieux fleuves de l'Amérique septentrionale. Car Montréal est fille du Saint-Laurent. C'est à cela qu'elle doit sa fonction légendaire de grand port intérieur, de centre de commerce des fourrures puis de métropole économique du pays jusqu'à la fin des années 1970, où le leadership lui a été ravi par Toronto.

Canada : carte administrative

Canada : carte administrative

carte

Carte administrative du Canada. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Excellence de la position géographique et du site

Alors qu'elle a dépassé, à la fin de 1988, la barre des 3 millions d'habitants et qu'elle a célébré avec éclat, en 1992, ses trois cent cinquante années d'existence, l'agglomération montréalaise a toujours su tirer le meilleur parti d'une position géographique exceptionnelle. À l'intersection de trois voies de transport essentielles, Montréal était prédisposée à devenir un lieu fondamental de la vie d'échanges au sein de tout l'espace canadien, un point clé du transbordement. À 1 500 kilomètres de l'océan Atlantique, l'archipel de Montréal occupe le centre d'un carrefour de trois voies naturelles, où la convergence des cours d'eau a construit une plaine aux alluvions riches et épaisses. En direction de l'est, le majestueux Saint-Laurent procure l'ouverture sur l'Atlantique tandis que dans le sens opposé il assure la jonction avec les Grands Lacs, authentique mer intérieure aussi vaste que les îles Britanniques. Vers le nord-ouest, la rivière des Outaouais permet la liaison avec l'immense Ouest canadien. Vers le sud, enfin, le corridor rectiligne Richelieu-Champlain-Hudson [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État, professeur des Universités

Classification


Autres références

«  MONTRÉAL  » est également traité dans :

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 336 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'unification nécessaire »  : […] comptait des hommes entreprenants et audacieux. Grâce à sa position géographique, Montréal devint la capitale économique de la vallée du Saint-Laurent. Ses hommes d'affaires ne pouvaient que déplorer les luttes politiques du Bas-Canada et souhaiter d'y mettre fin en réduisant les chefs du Parti canadien à l'impuissance. Pour y parvenir, il fallait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_28015

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 617 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Montréal »  : […] Fière d'avoir franchi, à la fin de 1988, le seuil des 3 millions d'habitants pour atteindre 3,8 millions d’âmes en 2009, l'agglomération montréalaise bénéficie, dès sa fondation en 1642, d'une excellente position géographique. L'implantation originelle se situe sur l'île principale de l'archipel, donc dans une situation défensive. Toutefois, là n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_28015

CARTIER JACQUES (1491-1557)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 1 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Deuxième voyage : jusqu'à Hochelaga (Montréal) »  : […] en barque et avec quelques hommes seulement, son exploration jusqu'à Hochelaga (Montréal). Bloqué dans sa marche par les rapides de Lachine, il se renseigna le mieux possible sur la géographie du pays et la situation du Saguenay. Rentré à Stadaconé, il y hiverna, mettant ses navires à l'abri dans la rivière Saint-Charles. Hiver désastreux : les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cartier/#i_28015

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 245 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Festival de théâtre des Amériques »  : […] des expressions théâtrales en provoquant rencontres et confrontations avec les créations d'artistes étrangers. Naît ainsi le projet de mener à bien un événement théâtral international qui verra le jour en 1985 avec la première édition du Festival de théâtre des Amériques à Montréal, cofondé et dirigé depuis cette date par Marie-Hélène Falcon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_28015

LAURENTIENNE RÉGION

  • Écrit par 
  • Marcel BÉLANGER
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

L'ensemble de terres basses qui va s'élargissant depuis l'estuaire du Saint-Laurent jusqu'à la plaine de Montréal constitue la région laurentienne. Lieu privilégié de l'établissement français au Nouveau Monde et berceau d'une civilisation rurale, base économique de l'État […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/region-laurentienne/#i_28015

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 457 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les disparités régionales de l'espace québécois »  : […] La Montérégie est partagée entre les premières pentes des Appalaches et la plaine de Montréal. C'est avant tout la banlieue sud-est de Montréal et le domaine de l'agroalimentaire. L'économie y est diversifiée et la ville principale, Longueil, est en pleine expansion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_28015

SAFDIE MOSHE (1938-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

associé au projet Habitat 67, qu'il réalise sur le site de l'Exposition universelle de Montréal en 1967. Habitat 67 est un ensemble résidentiel de trois immeubles composés de blocs en béton préfabriqué disposés en quinconce sur une structure en zigzag. Ces blocs forment des unités d'habitation à mi-chemin entre l'appartement et la maison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moshe-safdie/#i_28015

SAINT-LAURENT

  • Écrit par 
  • Pierre CAMU, 
  • Universalis
  •  • 3 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le développement historique et économique »  : […] En aval de Montréal et sous l'influence des riches marchands de cette ville, on commença au xixe siècle à draguer jusqu'à Québec les sections les moins profondes. Le parcours du chenal fut creusé et modifié à plusieurs reprises ; vers 1900, il avait 8,2 mètres de profondeur. Montréal devint le terminus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-laurent/#i_28015

TORONTO

  • Écrit par 
  • Henri ROUGIER
  •  • 1 432 mots
  •  • 1 média

plus de 42 p. 100. Par ailleurs – et peut-être s'agit-il là d'une constatation majeure –, on assiste au fil des années à un creusement de l'écart entre Toronto et sa grande rivale Montréal : en 2006, la différence entre les deux est de 1 477 578 personnes, alors qu'en 1961 la métropole économique québécoise devançait son homologue ontarienne de 297 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toronto/#i_28015

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri ROUGIER, « MONTRÉAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/montreal/