DOMITIEN TITUS FLAVIUS DOMITIANUS (51-96) empereur romain (81-96)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 24 octobre 51, Titus Flavius Domitianus, fils de Vespasien et frère de Titus, accède à l'Empire en 81. Son règne commence bien : il développe l'agriculture italienne (loi sur les terres abandonnées dès 82, édit protégeant la viticulture) ; il active de nombreuses constructions (vaste demeure sur le Palatin, temple de Jupiter Capitolin, Forum dit de Vespasien, arc de Titus, nombreuses routes) ; il légifère (tables de Salpensa et de Malaca) ; il s'attache en particulier à Jupiter et à Minerve, et s'appuie sur l'armée, dont il augmente la solde.

Certes compétent, il est aussi aigri car Vespasien et Titus l'ont écarté du pouvoir ; il est de plus violent et autoritaire : il se fait appeler « seigneur et dieu », « empereur très saint » et même « Jupiter ». La seconde partie du règne tourne à la tyrannie. Domitien persécute les philosophes, les astrologues, les juifs, les chrétiens (son cousin Clemens ?) et surtout les sénateurs : certains, accusés de lèse-majesté, sont contraints au suicide ; d'autres complotent (Saturninus en 89). L'empereur s'appuie alors sur les chevaliers, qu'il met au-dessus des affranchis à la tête des grands services de l'État.

Cette époque est aussi marquée par des guerres. Agricola poursuit la conquête de la Bretagne, Frontin bouscule les Chattes (83), et l'Empire s'agrandit de l'angle Rhin-Danube, les Champs Décumates. En Afrique, les Nasamons sont battus. Mais le roi des Daces, Décébale, vainc le légat de Mésie, Oppius Sabinus (85), puis le préfet du prétoire, Cornelius Fuscus. Malgré la victoire de Tettius Julianus aux Portes de Fer (89), Domitien préfère traiter.

L'armée est humiliée, les sénateurs ont peur : ce contexte facilite le complot de Domitia Longina, l'impératrice, et de Petronius Secundus, le préfet du prétoire : Domitien est poignardé le 18 septembre 96.

—  Yann LE BOHEC

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DOMITIEN TITUS FLAVIUS DOMITIANUS (51-96) empereur romain (81-96)  » est également traité dans :

AVÈNEMENT DE LA DYNASTIE DES ANTONINS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 352 mots

69 Vespasien clôt la guerre civile en fondant la dynastie des Flaviens ; ses deux fils, Titus et Domitien, lui succédent. 81 Mort de Titus et avènement du dernier empereur flavien : Domitien. 96 Domitien, qui depuis plusieurs années faisait régner la terreur au Sénat, est assassiné par son chambellan et par le préfet du prétoire ; le Sénat décer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avenement-de-la-dynastie-des-antonins-reperes-chronologiques/#i_42317

DÉCÉBALE (mort en 106) roi des Daces

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 278 mots

Roi des Daces, peuple qui occupait le territoire de la Roumanie actuelle, mort en 106. Décébale unifie les diverses tribus daces pour en faire une seule nation et les entraîne dans des guerres contre les empereurs romain Domitien et Trajan. Quand, en 85, Décébale accède au pouvoir, il rassemble immédiatement une armée et attaque la province rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decebale/#i_42317

NERVA MARCUS COCCEIUS (30-98) empereur romain (96-98)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 303 mots

Bien connu grâce à un livre d'A. Garzetti, Nerva retient l'attention pour deux séries de motifs. Tout d'abord, il illustre bien ce que fut la noblesse du i er siècle de notre ère. Issu d'une famille entrée au Sénat sous Auguste, Marcus Cocceius Nerva est né à Narnia en Ombrie, sans doute le 8 novembre 30. Prêtre salien, questeur puis préteur sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-cocceius-nerva/#i_42317

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les Flaviens »  : […] La mort de Néron mit fin à la dynastie julio-claudienne et déchaîna une longue crise. Vindex avait rapidement succombé sous les coups des légions du Rhin, hostiles aux vues « libérales » affichées par les Gaulois du Centre et du Sud, mais Galba, mieux armé, était devenu empereur à Rome. Âgé, maladroit et sans générosité, il fut renversé par les pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_42317

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Le grand élan créateur apparu sous Néron continue sous les Flaviens ; mais on ne risque plus les audacieuses fantaisies du prince acteur ; le lac de la Domus Aurea est comblé et on bâtit dessus le gigantesque amphithéâtre, où le bon empereur Titus, « délices du genre humain », fit égorger, pour l'inauguration, neuf mille bêtes et quelques millier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_42317

TRAJAN (53-117)

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 3 137 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un provincial »  : […] Par ses origines et ses charges initiales, Trajan appartient aux milieux provinciaux. Il est le premier empereur né hors d'Italie, et cette nouveauté traduit une certaine évolution dans la conception du pouvoir impérial : l'accès aux responsabilités n'est plus l'apanage des seuls habitants de la ville de Rome. Trajan a vu le jour dans le sud de l'E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trajan/#i_42317

VESPASIEN TITUS FLAVIUS (9-79) empereur romain (69-79)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 919 mots

Né à Reate, l'actuelle Rieti, ville de l'Italie centrale, Vespasien, fils de publicain, appartient au monde des finances de l'Empire romain. Élevé dans une métairie de Toscane, il apprend à connaître les problèmes qui se posent aux paysans. Son origine aisée lui permet de franchir les étapes d'une carrière politique qui le mène, sous l'empereur Cal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-flavius-vespasien/#i_42317

Pour citer l’article

Yann LE BOHEC, « DOMITIEN TITUS FLAVIUS DOMITIANUS (51-96) - empereur romain (81-96) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-flavius-domitianus-domitien/