TIRÉSIAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, devin aveugle de Thèbes. Selon L'Odyssée, il garda le don de prophétie jusqu'aux Enfers où Ulysse alla le consulter. Il joua un rôle dans le drame thébain dont le roi Laïos et son fils Œdipe furent les héros. Des légendes plus tardives relatent qu'il vécut durant sept (ou neuf) générations et qu'il mourut après la guerre des Sept contre Thèbes ; on raconte également qu'il fut transformé en femme pour avoir tué la femelle d'un couple de serpents en train de s'unir ; il ne reprit son sexe premier que sept ans plus tard, après avoir tué le serpent mâle.

À la suite de cette expérience, il fut un jour consulté par Zeus et Héra qui ne parvenaient pas à se mettre d'accord : Héra soutenait contre Zeus qu'en amour les femmes ont moins de plaisir que les hommes ; Tirésias affirma que l'amour donnait aux femmes dix fois plus de plaisir qu'aux hommes. Furieuse de voir qu'il avait révélé le secret de son sexe, Héra frappa Tirésias de cécité, mais Zeus lui accorda en compensation le don de prophétie. D'autres encore prétendent que c'est Pallas Athéna qui l'avait aveuglé parce qu'il l'avait épiée tandis qu'elle se dévêtait pour prendre son bain.

Depuis l'Œdipe roi de Sophocle, le personnage de Tirésias réapparaît à diverses reprises dans la littérature européenne avec son double caractère de prophète et d'homme-femme, comme dans la pièce de Guillaume Apollinaire Les Mamelles de Tirésias (1928) et dans La Terre gaste (The Waste Land, 1922) de T. S. Eliot.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  TIRÉSIAS  » est également traité dans :

ANDROGYNE

  • Écrit par 
  • Catherine CLÉMENT
  •  • 879 mots

La figure plastique de l'androgyne que nous transmet l'Antiquité sous les espèces de l' Hermaphrodite couché est remarquable moins par ses caractères bisexuels, qui se trouvent effacés, que par l'indifférence ou plutôt la sérénité dont celui-ci fait preuve. Lorsque Freud cherche à rendre compte de la « bisexualité originaire », il se réfère au myt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androgyne/#i_27306

LA TERRE VAINE, T. S. Eliot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'invention d'un lyrisme moderne »  : […] Seule la conversion à l'anglo-catholicisme, qui interviendra en 1927, permettra à T. S. Eliot d'envisager le destin de la civilisation autrement qu'en fonction de la Cité temporelle, forcément « irréelle » et spectrale. Avec les Quatre Quatuors (1935-1942), il trouvera la voie qui mène à la Cité de Dieu, incarnée « Maintenant et en Angleterre ». E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-terre-vaine/#i_27306

Pour citer l’article

« TIRÉSIAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiresias/