THINK TANKS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Conseiller le prince a toujours été un rôle aussi ambigu que convoité. Philosophes, théologiens, juristes et même poètes s'y sont risqués et l'ont parfois payé cher. Mais, vers la fin du xixe siècle, la coopération à titre privé des élites aux affaires publiques prend une forme nouvelle. La figure classique de l'éminence grise est supplantée par celle du moderne think tank, du groupe expert en stratégie. Le phénomène apparaît d'abord au cœur des sociétés industrielles et démocratiques, dans le monde anglo-saxon, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Le terme anglais think tank est apparu au cours des années 1950. Il est devenu dans les années 1990 d'utilisation courante en France, et pose des problèmes à la fois de traduction et de définition. « Laboratoire d'idées », « boîte à idées », « fondation de recherche privée » voire « club de réflexion » ou « société de pensée » sont autant d'approximations qui ont fini par céder le pas au think tank originel, maintenu en anglais, et qui reflète ainsi l'origine du phénomène et sa difficile traduction vers le français.

Difficultés de définition

Dans son acception anglo-américaine, le think tank est une organisation privée autonome, ou relativement autonome, qui entreprend l'analyse des politiques publiques en vue de les infléchir, et qui opère indépendamment des gouvernements, des partis politiques et des groupes de pression. Il prend généralement la forme juridique d'une non-profit corporation, d'une « société à but non lucratif », équivalant à une association selon la loi de 1901 en droit français. Le think tank peut se spécialiser dans la production d'analyses écrites, auquel cas il devient en anglais plutôt un ink tank, ou dans l'organisation de séminaires et autres manifestations publiques orales à vocation scientifique, et l'on utilisera alors le néologisme talk tank. Si l'organisation en question a des visées idéologiques cohérentes qui rassemblent l'ensemble des chercheurs qui travaillent sous son égide, il est plutôt un advocacy tank. Le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  THINK TANKS  » est également traité dans :

FABIAN SOCIETY ou SOCIÉTÉ FABIENNE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Les « Fabiens » constituent depuis 1884 le plus célèbre club de pensée socialiste en Angleterre . Gros de quelques centaines de membres dans les années 1890, il en compte 2 462 en 1909, dont plus de la moitié sont des Londoniens. Ce nombre a plus que doublé à notre époque. Depuis sa naissance, on y a vu figurer la plupart des grands intellectuels de gauche, à commencer par G. B. Shaw et les Webb, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fabian-society-societe-fabienne/#i_53615

Voir aussi

Pour citer l’article

Keith DIXON, « THINK TANKS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/think-tanks/