TEOTIHUACAN, CITÉ DES DIEUX (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Teotihuacán signifie, en langue nahuatl, « la cité où les hommes se transforment en dieux ». C'est le nom que les Aztèques donnèrent à cette ancienne métropole, qu'ils n'ont jamais occupée puisque près de huit siècles s'écoulèrent entre sa chute et la fondation de la capitale aztèque, Tenochtitlán.

L'exposition Teotihuacán, cité des dieux, présentée au musée du quai Branly à Paris du 6 octobre 2009 au 24 janvier 2010, offre une vision synthétique de l'entité qui domina le Mexique central depuis 150 av. J.-C. jusque vers 550 de notre ère. Le visiteur européen a, pour la première fois, l'opportunité de se promener le long des 700 ans d'histoire de la première ville mésoaméricaine. Soigneusement choisies dans 11 musées mexicains et 3 européens, la plupart des 450 pièces n'avaient jamais été exposées auparavant puisque, à l'instar des offrandes de la Pyramide de la Lune révélées lors des fouilles menées de 1998 à 2004, elles proviennent de découvertes récentes, fruit du travail de nombreux chercheurs mexicains et internationaux pendant les vingt-cinq dernières années. Cette intense activité scientifique a profondément renouvelé nos connaissances, comme le soulignent de nombreux articles du catalogue.

Conçue par Felipe Solís de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique, l'exposition Teotihuacán, cité des dieux fut présentée d'abord à Monterrey, ville industrielle du nord du Mexique (septembre 2008-janvier 2009), puis à Mexico (mai-août 2009). Après Paris, elle sera montrée au Rietberg Museum de Zurich, puis au Martin-Gropius-Bau de Berlin.

Le Jaguar de Xalla, une sculpture composite polychrome récemment découverte, accueille le visiteur dont le parcours s'organise autour des aspects publics de la cité tels qu'ils s'expriment à travers l'architecture, la politique et la religion, sans négliger les manifestations de la vie à l'intérieur des palais et des ateliers. En introduction, un tabl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Rosario ACOSTA, « TEOTIHUACAN, CITÉ DES DIEUX (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/teotihuacan-cite-des-dieux/