TÉLÉMÉDECINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Améliorer l’offre de soins en prison

La volonté politique, l’ouverture d’une dizaine de prisons modernes au sein desquelles on peut construire des salles dédiées à la télémédecine, ont étendu cette pratique en milieu pénitentiaire suivant son introduction dans les années 2000 par François Moreau (unité de consultation et de soins ambulatoires [U.C.S.A.] de Versailles). Le projet Teledermato devrait unir quinze U.C.S.A. assurant la prise en charge sanitaire des détenus à deux centres experts en dermatologie. Une étude préliminaire, conduite sur 132 patients détenus, menée de mars 2012 à mai 2013, a conclu à la bonne acceptabilité de cette télémédecine par les malades, qui souffraient le plus souvent d’affections de peau courantes comme l’acné, l’eczéma, le psoriasis... Cette télémédecine a aussi été appréciée par le personnel pénitentiaire. Chez les détenus, la télémédecine peut aussi être mise à profit pour la prise en charge de bien d’autres affections comme les traumatismes, les maladies infectieuses, voire les troubles psychologiques.

En 2014, la télémédecine s’est ainsi installée dans le paysage sanitaire français. Parce qu’elle est une source de gain de temps pour les patients, souvent d’amélioration des soins, d’économies de prise en charge, sa présence encore discrète devrait se renforcer dans les années qui viennent. Ses formes, très sensibles bien évidemment aux avancées technologiques, dans le domaine tant de la détection de signaux d’intérêt que de leur télétransmission à partir du malade lui-même, vont inévitablement évoluer.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :


Autres références

«  TÉLÉMÉDECINE  » est également traité dans :

BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 814 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des questions nouvelles  »  : […] Voici deux ensembles de questions nouvelles associées à des avancées techno-scientifiques et à des mutations sociales en cours. Le premier gravite autour des TIC, de l’intelligence artificielle (IA), de la robotique et de la révolution numérique et algorithmique en général. Le second concerne la médecine d’amélioration et le transhumanisme. L’un et l’autre ont retenu l’attention de comités de hau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-ethique-biomedicale/#i_55959

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Télémédecine, médecine d'urgence et épidémiologie »  : […] Les satellites permettent d'assurer des consultations médicales à distance dans des endroits où un praticien ne peut se rendre, notamment à bord de navires et d'avions, mais aussi dans des sites isolés. Ils sont par ailleurs de plus en plus utilisés dans la lutte contre les épidémies. La propagation de certaines maladies est dans certains cas, comme le paludisme, liée aux conditions climatiques e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-l-espace-et-l-homme/#i_55959

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « La télémédecine et la médecine d'urgence »  : […] Le satellite se révèle d'un grand secours pour assurer des consultations médicales à distance dans le cas de malades ou de blessés situés dans des endroits isolés où le praticien ne peut se rendre aisément, et à bord de navires en mer et d'avions. Par ailleurs, les satellites sont de plus en plus utilisés dans la lutte contre les épidémies. En effet, on a constaté que la propagation de maladies c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-succes-et-desillusions/#i_55959

Pour citer l’article

Corinne TUTIN, « TÉLÉMÉDECINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/telemedecine/