Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYDNEY

Australie : carte administrative

Australie : carte administrative

Sydney est la capitale de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud – le plus peuplé d'Australie (6,8 millions d'habitants en 2006) – et la principale métropole australienne. Son aire métropolitaine compte plus de 4 millions d'habitants en 2006 (2,45 millions en 1967 et 1,1 million en 1927). C'est à l'embouchure du fleuve Paramatta (sur la côte sud-est), et précisément à Port Jackson, que débarquèrent en janvier 1788, les bagnards (convicts), les fonctionnaires et les soldats de marine composant la Première flotte de onze navires commandée par le capitaine Arthur Phillip, qui étaient partis de Portsmouth (Angleterre) pour fonder une colonie pénitentiaire britannique. La pénétration vers l'intérieur fut lente mais c'est l'introduction du mouton qui permettra à la ville d'occuper une place de choix dans l'économie lainière.

Baie de Sydney, Australie

Baie de Sydney, Australie

Sydney, devenue la capitale économique du pays, le premier port d'Australie (en valeur) et la première place financière du pays, joue un rôle prépondérant dans la zone Asie-Pacifique. La ville se déploie à la fois sur un littoral, baigné par la mer de Tasman (où se trouve la célèbre plage de sable fin de Bondi), et sur les échancrures et criques du fleuve côtier Paramatta.

Histoire de la ville

Lorsque l'amiral anglais Arthur Phillip débarque sur la côte sud-est de l'Australie en 1788, il se dirige, sur les ordres du gouvernement britannique, directement vers Botany Bay (en référence aux botanistes de l'expédition du capitaine James Cook en 1770). Jugeant la baie trop exposée pour y ancrer sa flotte et les alentours peu propices à un établissement humain, Phillip se dirige plus au nord et découvre l'entrée de Port Jackson. Il décide d'établir le premier site de peuplement dans une anse (cove) en eau profonde et qui bénéficie d'un ruisseau, source d'eau douce. Il nomme l'endroit Sydney Cove, en hommage au ministre de l'Intérieur.

L'histoire de Sydney est marquée par la présence d'une colonie pénitentiaire britannique. Les bagnards sont débarqués dans cet environnement hostile où le sol est pauvre et la terre difficile à cultiver. La petite colonie souffre régulièrement de la faim jusqu'à ce que les cultivateurs (settlers) traversent les Blue Mountains et trouvent des terres plus riches à l'ouest de la Cordillère (Great Dividing Range).

Grâce à l'exploration et au peuplement de la Nouvelle-Galles du Sud, Sydney connaît une croissance rapide. Le gouvernement britannique propose gratuitement des terres, dispose d'une main-d'œuvre de forçats et met en route des travaux d'investissement, tout en assurant un marché pour les produits de la nouvelle colonie. Cette dernière noue ainsi rapidement des relations commerciales avec le reste du monde. Sydney devient une ville respectable et dynamique grâce à un programme de grands travaux, comprenant la construction d'églises, d'hôpitaux, de logements pour forçats ou ouvriers (barracks), d'écoles, de tribunaux et de parcs à l'intérieur et à la périphérie de la ville. L'architecte Francis Greenway, ancien forçat banni d'Angleterre, érige plusieurs magnifiques bâtiments de style géorgien, dont les Hyde Park Barracks et l'église Saint-James.

Sydney enregistre sa plus forte croissance démographique entre 1850 et 1890 (passant de 60 000 à 400 000 habitants). Cet essor repose sur l'apparition des banlieues où s'alignent de belles maisons mitoyennes, ornées de balcons et de grilles en fonte, qui font aujourd'hui la fierté du patrimoine de la ville. La construction de la première voie ferrée, reliant Sydney à Paramatta, démarre dès 1855.

La crise financière des années 1890 freine légèrement la croissance de la ville, mais la population double à nouveau en 1914 et dépasse rapidement le million[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement
  • : auteur
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Australie : carte administrative

Australie : carte administrative

Baie de Sydney, Australie

Baie de Sydney, Australie

Sydney

Sydney

Autres références

  • AUSTRALIE

    • Écrit par Benoît ANTHEAUME, Jean BOISSIÈRE, Bastien BOSA, Vanessa CASTEJON, Universalis, Harold James FRITH, Yves FUCHS, Alain HUETZ DE LEMPS, Isabelle MERLE, Xavier PONS
    • 27 355 mots
    • 29 médias
    Les évolutions de cette hiérarchie urbaine depuis les années 1960 sont remarquables. Les leaderships deSydney (Nouvelle-Galles du Sud), ville plutôt lainière à l'origine, et de Melbourne (Victoria), plutôt minière, restent indiscutables, bien que Sydney, qui comptait 300 000 habitants de plus que...
  • NOUVELLE-GALLES DU SUD

    • Écrit par Alain HUETZ DE LEMPS
    • 786 mots
    • 2 médias

    Le plus peuplé des États de l'Australie, la Nouvelle-Galles du Sud comptait 6,75 millions d'habitants en 2005 pour une superficie de 801 600 kilomètres carrés.

    La population est très inégalement répartie : l'agglomération de Sydney groupe à elle seule 60 p. 100 des habitants....

  • PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

    • Écrit par Christian HUETZ DE LEMPS
    • 7 286 mots
    • 20 médias
    ...certains cas, la rivalité franco-anglaise fut très vive, comme pour la découverte et l'appropriation de l'Australie et de la Tasmanie. Après la fondation de Sydney par A. Philip (1787-1788) amenant le premier convoi de convicts, ce fut une véritable course entre le Français Nicolas Baudin (1800-1804) et...
  • UTZON JØRN (1918-2008)

    • Écrit par Françoise FROMONOT
    • 1 204 mots
    • 1 média
    En 1957, Utzon est lauréat du concours international pour le nouvel Opéra de Sydney. La surprise est grande car, à trente-huit ans, il n'est guère connu, même s'il s'est signalé au Danemark et en Suède en remportant plusieurs consultations d'architecture et d'urbanisme, qui n'ont pas abouti. L'étude...

Voir aussi