SYDNEY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sydney est la capitale de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud – le plus peuplé d'Australie (6,8 millions d'habitants en 2006) – et la principale métropole australienne. Son aire métropolitaine compte plus de 4 millions d'habitants en 2006 (2,45 millions en 1967 et 1,1 million en 1927). C'est à l'embouchure du fleuve Paramatta (sur la côte sud-est), et précisément à Port Jackson, que débarquèrent en janvier 1788, les bagnards (convicts), les fonctionnaires et les soldats de marine composant la Première flotte de onze navires commandée par le capitaine Arthur Phillip, qui étaient partis de Portsmouth (Angleterre) pour fonder une colonie pénitentiaire britannique. La pénétration vers l'intérieur fut lente mais c'est l'introduction du mouton qui permettra à la ville d'occuper une place de choix dans l'économie lainière.

Australie : carte administrative

Carte : Australie : carte administrative

Carte administrative de l'Australie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Sydney, devenue la capitale économique du pays, le premier port d'Australie (en valeur) et la première place financière du pays, joue un rôle prépondérant dans la zone Asie-Pacifique. La ville se déploie à la fois sur un littoral, baigné par la mer de Tasman (où se trouve la célèbre plage de sable fin de Bondi), et sur les échancrures et criques du fleuve côtier Paramatta.

Baie de Sydney, Australie

Photographie : Baie de Sydney, Australie

Vue aérienne de la baie de Sydney traversée par un pont majestueux, le Harbour Bridge. À gauche à la pointe du cap, le célèbre opéra en forme de coquillage réalisé par Jorn Utzon. 

Crédits : Grant Faint/ Photographer's Choice RF/ Getty Images

Afficher

Histoire de la ville

Lorsque l'amiral anglais Arthur Phillip débarque sur la côte sud-est de l'Australie en 1788, il se dirige, sur les ordres du gouvernement britannique, directement vers Botany Bay (en référence aux botanistes de l'expédition du capitaine James Cook en 1770). Jugeant la baie trop exposée pour y ancrer sa flotte et les alentours peu propices à un établissement humain, Phillip se dirige plus au nord et découvre l'entrée de Port Jackson. Il décide d'établir le premier site de peuplement dans une anse (cove) en eau profonde et qui bénéficie d'un ruisseau, source d'eau douce. Il nomme l'endroit Sydney Cove, en hommage au ministre de l'Intérieur.

L'histoire de Sydney est marquée par la présence d'une colonie pénitentiaire britannique. Les bagnards sont débarqués dans cet environnement hostile où le sol est pauvre et la terre difficile à cultiver. La petite colonie souffre régulièrement de la faim jusqu'à ce que les cultivateurs (settlers) traversent les Blue Mountains et trouvent des terres plus riches à l'ouest de la Cordillère (Great Dividing Range).

Grâce à l'exploration et au peuplement de la Nouvelle-Galles du Sud, Sydney connaît une croissance rapide. Le gouvernement britannique propose gratuitement des terres, dispose d'une main-d'œuvre de forçats et met en route des travaux d'investissement, tout en assurant un marché pour les produits de la nouvelle colonie. Cette dernière noue ainsi rapidement des relations commerciales avec le reste du monde. Sydney devient une ville respectable et dynamique grâce à un programme de grands travaux, comprenant la construction d'églises, d'hôpitaux, de logements pour forçats ou ouvriers (barracks), d'écoles, de tribunaux et de parcs à l'intérieur et à la périphérie de la ville. L'architecte Francis Greenway, ancien forçat banni d'Angleterre, érige plusieurs magnifiques bâtiments de style géorgien, dont les Hyde Park Barracks et l'église Saint-James.

Sydney enregistre sa plus forte croissance démographique entre 1850 et 1890 (passant de 60 000 à 400 000 habitants). Cet essor repose sur l'apparition des banlieues où s'alignent de belles maisons mitoyennes, ornées de balcons et de grilles en fonte, qui font aujourd'hui la fierté du patrimoine de la ville. La construction de la première voie ferrée, reliant Sydney à Paramatta, démarre dès 1855.

La crise financière des années 1890 freine légèrement la croissance de la ville, mais la population double à nouveau en 1914 et dépasse rapidement le million d'habitants. Pendant cette période, Melbourne, la capitale de l'État de Victoria, enregistre une croissance encore plus rapide, en raison notamment de la ruée vers l'or des années 1850. Dépassant temporairement Sydney en taille et en importance, elle devient le centre financier de l'Australie et la capitale du Commonwealth d'Australie jusqu'à la construction de la capitale fédérale de Canberra en 1927, à égale distance des deux villes. Sydney redevient la plus grande ville australienne en 1911. Après la Seconde Guerre mondiale, elle bénéficie du déplacement du commerce australien vers l'Amérique du Nord et l'Asie au détriment du Royaume-Uni. Depuis lors, elle dépasse légèrement Melbourne par sa population et constitue un centre financier, commercial et industriel aussi important, voire plus, que sa rivale.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Australie : carte administrative

Australie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Baie de Sydney, Australie

Baie de Sydney, Australie
Crédits : Grant Faint/ Photographer's Choice RF/ Getty Images

photographie

Sydney

Sydney
Crédits : Ian Waldie/ Getty Images News/ AFP

photographie

Opéra de Sydney

Opéra de Sydney
Crédits : Dave Saunders/ Getty Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SYDNEY  » est également traité dans :

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'Australie des Trente Glorieuses et l'ère Menzies »  : […] Le maintien du rationnement jusqu'en 1948, la frilosité du gouvernement en matière de hausse des salaires, la lutte engagée par les syndicats pour la semaine de quarante heures (acquise en 1947) et l'amélioration des conditions de travail (notamment dans les mines) sont autant de sujets qui, comme en Europe, provoquent la multiplication des grèves et un climat social tendu. La montée de l'anticom […] Lire la suite

NOUVELLE-GALLES DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 782 mots
  •  • 2 médias

Le plus peuplé des États de l'Australie, la Nouvelle-Galles du Sud comptait 6,75 millions d'habitants en 2005 pour une superficie de 801 600 kilomètres carrés. La population est très inégalement répartie : l'agglomération de Sydney groupe à elle seule 60 p. 100 des habitants. La zone littorale concentre, en effet, la majeure partie de la population de l'État. En plus des deux grandes villes de Sy […] Lire la suite

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 282 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les grandes découvertes de la seconde moitié du XVIIIe siècle »  : […] Finalement, à l'aube de la seconde moitié du xviii e  siècle, les connaissances accumulées par les Européens sur le Pacifique restaient modestes et incertaines. L'imprécision des observations empêchait toute localisation précise sur les cartes des îles et archipels aperçus jusque-là et les difficultés de navigation liées à l'immensité du Grand Océan, et en particulier la menace terrible du scorbut […] Lire la suite

UTZON JØRN (1918-2008)

  • Écrit par 
  • Françoise FROMONOT
  •  • 1 200 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Opéra de Sydney »  : […] En 1957, Utzon est lauréat du concours international pour le nouvel Opéra de Sydney . La surprise est grande car, à trente-huit ans, il n'est guère connu, même s'il s'est signalé au Danemark et en Suède en remportant plusieurs consultations d'architecture et d'urbanisme, qui n'ont pas abouti. L'étude et la réalisation (entamée en 1959) de ce projet majeur vont l'occuper pendant dix années. Sans av […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

15 septembre - 1er octobre 2000 Australie. Jeux Olympiques d'été à Sydney

Sydney, les XXIVer jeux Olympiques d'été. Plus de 10 000 athlètes représentant quelque 200 pays y participent. Cet événement est l'occasion pour l'Australie, d'une part de s'ouvrir au monde, et d'autre part de réhabiliter la composante aborigène de sa population. Les États-Unis arrivent en tête du palmarès en remportant 97 médailles dont 39 d'or. La […] Lire la suite

12-21 janvier 1995 Vatican. Voyage du pape Jean-Paul II en Asie et en Océanie

Sydney, en Australie. Les 20 et 21, il achève son périple à Colombo (Sri Lanka), où les bouddhistes boycottent une rencontre interreligieuse. Dans un ouvrage récent, Jean-Paul II avait tenu des propos critiques sur la théologie bouddhiste.  […] Lire la suite

23 septembre 1993 Australie. Sydney retenu pour organiser les jeux Olympiques de l'an 2000

Sydney comme site des Jeux d'été de l'an 2000. Pékin faisait pourtant figure de favori. Mais la Chambre des représentants américaine et le Parlement européen avaient émis des réserves. Dans l'espoir d'une décision favorable, les autorités chinoises avaient multiplié les gestes d'ouverture, libérant plusieurs dissidents dont, le 14, Wei Jingsheng qui […] Lire la suite

26 janvier 1988 Australie. Cérémonies du bicentenaire et manifestation aborigène

Sydney de quinze à vingt mille militants de la cause aborigène. […] Lire la suite

18 novembre - 1er décembre 1986 Vatican. Voyage du pape Jean-Paul II en Asie et en Océanie

Sydney, Melbourne, Darwin, Adélaïde et Perth. Dans ce pays riche et déchristianisé, le pape relève le triple défi d'affirmer la foi face à une Église en crise, de mettre en garde contre les manipulations génétiques, secteur dans lequel l'Australie est en pointe, et de prendre la défense des aborigènes, face à une société blanche qui écrase leur culture […] Lire la suite

Pour citer l’article

Benoît ANTHEAUME, John Douglas PRINGLE, « SYDNEY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney/