SVEN ou SVEND À LA BARBE FOURCHUE (960 env.-1014) roi de Danemark (986-1014) et d'Angleterre (1013-1014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Harald II Blåtand (« à la Dent bleue ») et de Gunhild. Le père de Svend Tveskæg (« à la Barbe fourchue ») a été le premier prince danois à faire pénétrer le christianisme au Danemark, comme en témoigne la célèbre inscription runique de la pierre de Jelling. Svend, s'appuyant sur l'aristocratie païenne, renverse le roi vers 983 et renonce à l'alliance avec les rois de Germanie. Il prend un château d'Otton II et ravage la côte de l'Allemagne. Harald, ayant essayé de réagir, est tué au Jomsburg en 986. Svend aurait alors, selon Adam de Brême (Histoire ecclésiastique des Églises de Hambourg et de Brême), persécuté les chrétiens et détruit le sanctuaire d'Haithabu. Mais, à la fin de sa vie, il abandonna le paganisme.

En chef viking, avec une armée bien entraînée, il fait plusieurs campagnes contre ses voisins de la mer Baltique et de la mer du Nord. Ayant d'abord épousé la fille du duc de Pologne, il la répudie pour se marier avec une princesse norvégienne. Celle-ci le pousse à combattre le roi de Norvège, Olaf Tryggvason. Aidé du roi de Suède, du jarl norvégien de Lade, Svend bat et tue le roi Olaf à Svolder et annexe le sud de la Norvège en 1000. Dès 994, il a commencé des raids contre le royaume anglo-saxon en profitant des luttes dynastiques qui suivent la mort du roi Edgar et en aidant les colonies danoises installées dans le nord de l'Angleterre qui viennent de remporter une victoire à Maldon (991). Svend pille le Sussex, le Hampshire, les rivages de la Humber et accepte de recevoir un tribut. Le roi Ethelred profite de la guerre norvégienne pour reconstituer ses forces, s'allie avec son beau-frère Richard de Normandie et fait tuer un grand nombre de Danois, parmi lesquels la sœur et le beau-frère de Svend (massacre de la Saint-Brice, 13 nov. 1002).

Svend répond en organisant une grande expédition sur la Tamise et sur les côtes du Sud. Canterbury est pris et l'archevêque assassiné (1010). Ethelred doit payer un énorme tribut. Trois ans après, Svend, laissant le gouvernement du Danemark à son fils aîné Harald, et aidé par son second fils Knut, envahit l'Angleterre, prend Oxford, Winchester, et oblige le roi Ethelred à fuir en Normandie. Londres résiste un moment mais tombe en janvier 1014. Alors, comme le dit la chronique anglo-saxonne : « Toute la nation le regarda avec respect comme son roi », mais Svend mourut brusquement à Gainsborough. Il avait ainsi préparé l'œuvre de son fils Knut le Grand.

—  Pierre RICHÉ

Écrit par :

  • : professeur d'histoire médiévale à l'université de Paris-X

Classification


Autres références

«  SVEN ou SVEND À LA BARBE FOURCHUE (960 env.-1014) roi de Danemark (986-1014) et d'Angleterre (1013-1014)  » est également traité dans :

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 537 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'ère des Vikings »  : […] L'histoire danoise, jusqu'à l'époque de Charlemagne, n'est guère éclairée que par l'archéologie. On pense cependant qu'ont eu lieu quelques raids maritimes contre la Frise vers 520 et 574, et la tradition épique garde un souvenir confus d'une royauté dont le centre aurait été à Lejre, près de Roskilde. C'est le choc causé par la conquête franque e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_16490

KNUD ou KNUT LE GRAND ou CANUT (995-1035) roi d'Angleterre (1016-1035) de Danemark (1018-1035) et de Norvège (1028-1035)

  • Écrit par 
  • Dorothy WHITELOCK
  • , Universalis
  •  • 871 mots

Roi d'Angleterre (1016-1035), de Danemark (sous le nom de Knud II, 1018-1035) et de Norvège (1028-1035) né en 995, mort le 12 novembre 1035 à Shaftesbury. Petit-fils du roi de Pologne Mieszko I er (930 ?-992, règne 960 env.-992) par sa mère ́Swi̧etos|lawa (Gunhild), Knud accompagne son père, Sven Tveskæg (« à la Barbe fourchue » ; 960-1014), r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/knud-knut-le-grand-canut/#i_16490

VIKINGS

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 5 205 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le second âge des Vikings »  : […] Sur des théâtres beaucoup plus limités, les Vikings recommencèrent, à partir de 980 environ, à manifester leur agressivité . Ce fut principalement le cas des Danois dans les îles Britanniques. Les Norvégiens, toutefois, poursuivent leur progression dans l'Atlantique nord, colonisent à partir de 985 la côte sud-ouest du Groenland découverte en 981, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vikings/#i_16490

Pour citer l’article

Pierre RICHÉ, « SVEN ou SVEND À LA BARBE FOURCHUE (960 env.-1014) roi de Danemark (986-1014) - et d'Angleterre (1013-1014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sven-svend-a-la-barbe-fourchue/