STRUCTURALISME GÉNÉTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Habitus générateur

La notion d'habitus a été construite contre la notion d'habitude et la philosophie mécaniste de l'action sociale qui lui est associée. Bourdieu insiste sur la capacité génératrice qui est inscrite dans le système des dispositions. S'il emploie le terme d'habitus au lieu d'habitude, il entend indiquer par l'emploi de ce terme que si l'habitus est bien le produit de conditionnements, il n'est pas le produit mécanique de conditionnements mécaniques : les agents peuvent engendrer des actions qui ne sont pas contenues dans une sorte de programme au sens des logiciels informatiques. L'habitus est ce qui permet aux agents d'adapter continûment leur conduite à des situations qui ne sont pas prévisibles dans la logique d'un programme.

Sans doute la relation entre l'habitus et le champ est-elle une relation de conditionnement : le champ structure l'habitus qui est le produit de l'incorporation de la nécessité immanente du champ. De sorte que la réalité sociale est présente sous deux formes : dans les choses et dans les cerveaux, dans les champs et dans les habitus, à l'extérieur et à l'intérieur des agents, dans la relation entre l'habitus et le champ. Aussi, toutes les fois que l'habitus est affronté à des conditions objectives identiques, l'effet de l'habitus est redondant avec l'effet du champ. Mais l'ajustement de l'habitus aux conditions objectives n'est qu'un cas particulier. Car il y a des cas de décalage, par exemple, lorsque le changement des structures objectives est si rapide que les agents dont les structures mentales et les dispositions durables ont été façonnées par les structures objectives antérieures sont dépassés. L'effet de l'habitus se révèle dans la relation à une situation déterminée et, selon les stimuli et la structure du champ, le même habitus pouvant engendrer des pratiques différentes et même opposées. Comme le rappelle souvent Bourdieu, l'habitus n'est pas un destin, c'est un produit de l'histoire, c'est un système de dispositions ouvert qui est sans cesse affronté à des expériences nou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I, directeur du Centre de sociologie européenne

Classification


Autres références

«  STRUCTURALISME GÉNÉTIQUE  » est également traité dans :

LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature

  • Écrit par 
  • Gisèle SAPIRO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Le littéraire et le social »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les études littéraires connaissent un profond renouvellement, avec le New Criticism et le structuralisme, qui opposent à l'histoire littéraire des méthodes d'analyse interne du texte, proclamé autonome. Parallèlement se développent des approches sociologiques des phénomènes littéraires, qui s'intéressent aux conditions sociales de production. À une épo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/#i_42772

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Habitus et champ : un structuralisme génétique »  : […] Les sociologues qui se réfèrent à l'œuvre considérable de Pierre Bourdieu (1930-2002) ne forment pas un courant unifié tant cette œuvre peut donner lieu à des interprétations différentes (en particulier selon les ouvrages pris comme référence). Mais ils partagent en général la solution qu'il a élaborée pour résoudre le problème des relations entre structure et agent et du dépassement des fausses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-grands-courants/#i_42772

Voir aussi

Pour citer l’article

Rémi LENOIR, « STRUCTURALISME GÉNÉTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme-genetique/