Stabat Mater, PERGOLÈSE (Jean-Baptiste)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

autre :

 

Crédits :

Afficher

Une santé fragile, une vie brève. Mais Pergolèse a donné à la musique quelques-uns de ses chefs-d'œuvre : l'opéra-bouffe La Servante maîtresse, créé à Naples en 1733, et qui sera à l'origine, lors de sa création à Paris, en 1752, de la querelle des Bouffons ; la Messe en fa majeur, un Salve Regina et, surtout, un Stabat Mater. Son catalogue comporte des opéras, de nombreuses pièces de musique sacrée (oratorios, cantates, messes...), des œuvres concertantes et de la musique de chambre.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Stabat Mater, PERGOLÈSE (Jean-Baptiste) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stabat-mater-pergolese-jean-baptiste/