Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOUSSE

Tunisie : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Tunisie : carte administrative

La ville tunisienne de Sousse, ou Sūsa (173 000 hab. en 2004), connaît depuis la plus haute antiquité une grande prospérité, seulement ralentie par de brèves crises, notamment lors des invasions arabes. Ville punique puis romaine (Hadrumetum), capitale du Byzacium au iiie siècle, elle est grande exportatrice d'huile et de céréales. Port de Kairouan (al-Qārwān), devenue capitale de l'Ifrīqyya pendant trois siècles, Sousse connaît un nouvel essor sous le protectorat français. Les principales étapes de cette longue et brillante histoire s'expriment aussi bien dans les richesses de son musée que dans la structure urbaine. Accolée à une médina entourée de beaux remparts du ixe siècle, dominée par une casbah et les tours d'un ribāt du viiie siècle, l'agglomération moderne (environ 400 000 hab.) entoure le port et s'allonge vers le nord et le nord-ouest (quartiers résidentiels) et vers le sud (quartiers industriels).

Sousse - crédits : Lorne Resnick/ Getty Images

Sousse

Chef-lieu du gouvernorat homonyme (584 380 hab. en 2008), Sousse est un important marché commercialisant les productions agricoles du sahel de Sousse, couvert d'olivettes. L'activité de son port (alfa, huile d'olive, sel de Monastir) est concurrencée par la proximité de Tunis et de Sfax. Le secteur industriel est représenté par les industries agroalimentaires (huileries, conserveries), mécaniques (usines de montage de camions et d'automobiles, en particulier) et textiles. Sousse a connu un développement remarquable par l'aménagement touristique et hôtelier du bord de mer.

— Roger COQUE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur des Universités, professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Tunisie : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Tunisie : carte administrative

Sousse - crédits : Lorne Resnick/ Getty Images

Sousse

Autres références

  • AFRIQUE ROMAINE

    • Écrit par Noureddine HARRAZI, Claude NICOLET
    • 9 564 mots
    • 10 médias
    ...peut être rapproché de la décoration des plafonds et permet une partition équilibrée du pavement mais possède aussi une valeur de talisman. À Hadrumète ( Sousse), nous en avons un exemple ; dans ce cas particulier les saisons avaient été préparées sur des tuiles qui furent intégrées dans le pavement....
  • TUNISIE

    • Écrit par Michel CAMAU, Roger COQUE, Universalis, Jean GANIAGE, Claude LEPELLEY, Robert MANTRAN, Khadija MOHSEN-FINAN
    • 19 981 mots
    • 14 médias
    ...industriels au profit non seulement des zones de Tunis et de Sfax, les deux principaux centres urbains, mais également de Bizerte (industries lourdes), Sousse (industries de transformation) et Gabès (industries chimiques). Enfin, elle est le bénéficiaire quasi exclusif de la politique de mise en valeur...

Voir aussi