CLASSIFICATION SOCIÉTÉS DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est à Londres, au milieu du xviiie siècle, que des assureurs maritimes ont ressenti pour la première fois le besoin de s'appuyer sur une société indépendante pour évaluer la solidité des navires qu'ils garantissaient. Un premier registre de navires classés, le Lloyd's Register Book, fut publié pour les années 1764-1765 et 1766.

En près de deux siècles et demi, les sociétés de classification ont évolué et se sont progressivement ouvertes à d'autres domaines que le maritime (ferroviaire, aéronautique, génie civil, agroalimentaire...) mais les principes fondateurs sont restés les mêmes. Une société de classification est d'abord un organisme qui établit des règles, à la fois techniques (concernant, pour un navire, sa coque, ses machines et ses équipements) et administratives (fréquence et étendue des inspections par exemple), et les publie. Celles-ci peuvent concerner aussi bien le navire en projet que le navire en construction ou en service. À la demande de l'armateur qui le souhaite, la société de classification peut ensuite vérifier qu'un navire donné satisfait à son règlement et, dans l'affirmative, elle le prend en classe, c'est-à-dire qu'elle lui délivre un certificat et l'inscrit dans son registre, lui-même publié. Périodiquement, la société de classification s'assure que le navire continue à satisfaire à son règlement.

La classification est donc une affaire privée qui relève d'un contrat passé entre une société et un armateur, mais ses résultats peuvent intéresser aussi des tiers, assureurs, affréteurs, banquiers ou encore acheteurs éventuels.

Il existe actuellement un peu plus d'une cinquantaine de sociétés de classification dans le monde. Les plus importantes d'entre elles, qui ont globalement en classe 94 p. 100 du tonnage de la flotte marchande internationale, sont regroupées depuis 1968 au sein de l'I.A.C.S. (International Association of Classification Societies) qui a pour but d'harmoniser les règles et les pratiques en vue d'une sécurité accrue du transport maritime. Cette association comprend dix membres et une société associée. Parmi les membres figure [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ingénieur général de l'armement (génie maritime), expert agréé par la Cour de cassation, membre de l'Académie de marine

Classification


Autres références

«  CLASSIFICATION SOCIÉTÉS DE  » est également traité dans :

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le « paquet Erika 1 » de l'Union européenne »  : […] La Commission européenne s'est intéressée à la sécurité maritime des pétroliers à la suite du naufrage de l' Erika , en décembre 1999, et d'une demande du Parlement européen. Elle a présenté, le 21 mars 2000, le « paquet Erika 1 », soit trois propositions visant à renforcer la prévention des accidents et à améliorer la protection de l'environnement marin. Ces propositions, am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_17682

NAVIRES - Construction navale

  • Écrit par 
  • Boris FEDOROVSKY
  •  • 2 818 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les études et les achats »  : […] Dès la signature de la commande, le chantier entreprend l'étude complète du navire à partir des plans généraux et des spécifications jointes au contrat. Il fera d'abord vérifier par des essais de remorquage et d'autopropulsion sur modèle à échelle réduite, dans un bassin d'essais de carènes, si les formes de coque, la puissance de l'appareil propulsif et l'hélice prévues permettront de réaliser au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navires-construction-navale/#i_17682

PÉTROLE - Le transport

  • Écrit par 
  • Pierre HOUSSIN, 
  • Georges WESSELS
  •  • 6 966 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Aspects techniques et nautiques du transport maritime pétrolier »  : […] La construction et la maintenance des navires pétroliers, dont la valeur représente des sommes souvent considérables, particulièrement pour les plus gros d'entre eux, font l'objet de la plus grande attention de leurs armateurs. Les sociétés de classification (comme le bureau Véritas en France et le Lloyd's Register en Grande-Bretagne) exercent également une étroite surveillance et délivrent aux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-le-transport/#i_17682

Pour citer l’article

Serge BINDEL, « CLASSIFICATION SOCIÉTÉS DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-de-classification/