ROUTES DE L'AMBRE (Europe protohistorique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'ambre jaune est une résine fossile que l'on trouve principalement en Allemagne du Nord (Slesvig-Holstein), au Danemark (Jutland) et sur les rives méridionales de la Baltique (Pologne). Il contient alors 3 à 8 p. 100 d'acide succinique. D'autres gisements moins importants ont été signalés en France du Sud, en Espagne, en Italie ou en Syrie, qui ne contiennent qu'environ 0,4 p. 100 d'acide succinique. Quant à l'ambre roumain, sa teneur en acide succinique est de 1 p. 100. À partir du IIIe millénaire avant notre ère, l'ambre nordique, comme en témoignent les analyses chimiques, a été très recherché et a été diffusé à travers toute l'Europe jusqu'en Grèce, où, encore à l'époque classique, il est réservé au culte de Zeus et utilisé pour ses vertus prophylactiques et médicales. Les relations entre le nord et le sud de l'Europe sont confirmées à l'Âge du bronze (IIe millénaire avant notre ère) grâce à la répartition de plusieurs types d'objets archéologiques et grâce à certains motifs décoratifs (soleils et oiseaux). L'exemple des armes défensives du Bronze final est particulièrement éloquent pour mieux comprendre la nature des échanges entre la Méditerranée et les pays nordiques, les hyperboréens de la mythologie grecque. Hérodote puis Pline se sont faits l'écho, quelques siècles plus tard, du trafic de l'ambre venu du nord.

L’ambre a été recueilli par les hommes dès la Paléolithique supérieur (Isturitz dans les Pyrénées et Meziritch en Ukraine). Mais c’est sur les sites néolithiques qu’on le trouve en abondance : dolmens danois, hypogées de la Marne et station de Charavines (Isères), par exemple. Au cours de l’Âge du bronze, il fait l’objet d’une vaste diffusion à travers l’Europe. On a recueilli des milliers de perles et de pendeloques d’ambre dans les pays du Nord. Outre les grains de colliers, on a sculpté dans cette matière de petites statuettes animalières au Danemarck et en Pologne.

En Russie du Nord, l’ambre est signalée dans le site lacu [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conservateur général du patrimoine, directeur de la rénovation du musée de l'Homme

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOHEN, « ROUTES DE L'AMBRE (Europe protohistorique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-l-ambre/