TOPOR ROLAND (1938-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une œuvre inclassable

Pour Topor, écrire représente une activité aussi importante que dessiner. Romans et nouvelles, pièces de théâtre, textes divers expriment les diverses facettes d'un talent profus : Le Locataire chimérique (1964), un roman adapté au cinéma par Roman Polanski en 1976, qui évoque les conflits rencontrés par le noctambule Topor ; un recueil de nouvelles déconcertantes, Four Roses for Lucienne (1967). Le Prix des deux Magots est attribué à Joko fête son anniversaire (1969), une pièce de théâtre où la critique sociale se fait radicale avec un héros possédé par la réalité des autres. Dans les Mémoires d'un vieux con (1975), Topor s'amuse du snobisme des milieux culturels en s'inventant un personnage extravagant, mégalomane et familier de plus de trois cents célébrités. Dédié à ses parents, Café Panique (1982) dresse en brefs tableaux l'univers des piliers de bar aux noms évocateurs : Cul-sec, Verre-en-main, Peut-mieux-faire, etc.

Au fil des années, parmi les titres aux thèmes loufoques ou obsédants s'entremêlent des allusions autobiographiques aux tonalités plus désabusées (Journal in Time, 1989, Jachère-Party, 1996). Les recettes de La Cuisine cannibale (1970) sont placées sous les auspices de la Modeste Proposition... de Jonathan Swift. Dans la même veine, un mélodrame, Le Bébé de Monsieur Laurent (1972), imprimé sur papier rose, évoque la torture des enfants banalisée par les médias. La réalité a toujours à voir avec l'horreur, nous répète Topor s'inscrivant dans la lignée de Goya ou de Kubin, et cela jusqu'au noir absolu comme dans Made in Taïwan, copyright in Mexico (1997).

La rencontre de Topor avec le cinéaste d'animation René Laloux se concrétise d'abord par deux courts-métrages (Les Temps morts, 1964 et Les Escargots, 1965), puis, d'après un roman de science-fiction de Stefan Wul, un long-métrage, La Planète sauvage (réalisé avec René Laloux ; 1973) qui reçoit le prix spécial du jury à Cannes. Avec Henri Xhonneux, il réalise ensuite Téléchat une série en [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TOPOR ROLAND (1938-1997)  » est également traité dans :

LE MONDE SELON TOPOR (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 175 mots

L’anniversaire des vingt ans de la mort de Roland Topor (1938-1997) est célébré par une exposition à la Bibliothèque nationale de France (28 mars 2017-16 juillet 2017) qui confirme l’importance de celui qui fut tout à la fois dessinateur, peintre, graveur, écrivain, dramaturge, cinéaste et acteur. Avec Céline C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde-selon-topor/#i_40419

LALOUX RENÉ (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN
  •  • 664 mots

Toute sa vie, René Laloux s'est battu pour imposer un art qu'il portait très haut : le dessin animé. Il fut un des rares en France à tenter, au début des années 1970, le pari du long métrage ( La Planète sauvage , 1973). Né en 1929, il suit d'abord des études de dessin et de sculpture sur bois. Puis il devient moniteur d'activités artistiques à la clinique psychiatrique de Cour-Cheverny, auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-laloux/#i_40419

SATIRIQUE DESSIN

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 2 880 mots

Dans le chapitre « Le monde bouleversé, le dessin subverti »  : […] Il n'est pas nécessaire, mais il est de plus en plus fréquent que cette entreprise de démolition se continue en un bouleversement de l'univers, une perturbation du cosmos. L'humour graphique contemporain est plus près de Grandville que de Daumier. Baudelaire se méfiait de Grandville, cet « esprit maladivement littéraire » ; il a su pourtant définir ce désordre systématiquement organisé  : « Cet ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dessin-satirique/#i_40419

Voir aussi

Pour citer l’article

Nelly FEUERHAHN, « TOPOR ROLAND - (1938-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-topor/