MANDROU ROBERT (1921-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Robert Mandrou, un des acteurs importants du renouvellement de l'école historique française, est né le 31 janvier 1921 dans le XXe arrondissement de Paris. Sa famille, originaire du val de Loire, appartenait depuis quelques générations à une petite bourgeoisie parisienne de commerçants – un milieu modeste, travailleur, ambitieux de promotion sociale. Sa mère est couturière, son père cheminot. Après une enfance à Belleville, il découvre Saint-Étienne à l'occasion d'une mutation de son père. Lycéen boursier, il suit des études avec application et est lauréat du concours général de géographie. Il va en hypokhâgne à Clermont-Ferrand en 1939, puis en khâgne au lycée du Parc, à Lyon, mais il échoue à l'École normale supérieure.

La guerre impose sa loi : en 1942, il part en chantier de jeunesse ; à peine est-il libéré qu'en 1943 il est envoyé au Service du travail obligatoire, à la Reichwerke Herman Göring de Watenstedt, une usine qui fabrique des bombes. L'épisode n'est pas inutile : il améliore sa connaissance de la langue allemande, apprend l'italien. Il traduit les journaux allemands à ses camarades, et ses commentaires le rendent suspect : il est envoyé dans le Harz, dans un camp de bûcherons. C'est là qu'en avril 1945 arriveront les troupes américaines, auprès desquelles il joue le rôle de représentant du camp français.

De retour en France, il renoue avec l'enseignement. Pendant une dizaine d'années, il va être professeur, à Saint-Étienne, à Paris, à Clermont-Ferrand, jusqu'à sa nomination au lycée Voltaire, à Paris, en 1954. Il prépare en même temps l'agrégation d'histoire, et, après plusieurs tentatives, il est reçu en 1950.

Il a fait la connaissance de Lucien Febvre : entre le maître de la nouvelle histoire (qui a fondé avec Marc Bloch, en 1929, les Annales) et le jeune enseignant, le courant passe immédiatement. Lucien Febvre le reconnaît comme son « fils spirituel » et l'introduit comme secrétaire des Annales en septembre 1954. Pour [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé KEMPF, « MANDROU ROBERT - (1921-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mandrou/