HOLLEY ROBERT (1922-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste américain diplômé de l'université Cornell, New York (1947), Robert W. Holley oriente ses travaux vers des sujets plus biologiques. Nommé professeur associé de chimie (1950-1957) puis professeur en titre de biochimie et biologie moléculaire (1964), il intègre ensuite l'Institut Salk à New York.

Les travaux de Holley ont contribué à la compréhension des mécanismes de la biosynthèse des protéines à partir de l'ADN, support moléculaire de l'information génétique, et de l'ARN messager. Holley a découvert une nouvelle classe d'ARN (1964), les ARN de transfert, véritable trait d'union entre les acides polyribonucléotides codants et les protéines en cours de synthèse. Les ARN de transfert sont en effet chargés d'acheminer les acides aminés jusqu'à l'ARN messager, selon des modes de reconnaissance spécifiques. Outre l'étude de leur fonction, Holley a déterminé la structure des ARN de transfert.

Il partage avec Har Gobind Khorana et Marshall Warren Nirenberg le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1968.

—  Samya OTHMAN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « HOLLEY ROBERT - (1922-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-holley/