STEVENS RISË (1913-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La mezzo-soprano américaine Risë Stevens devint, grâce à la riche palette de sa voix de velours, une superstar de la scène lyrique, de la radio et de la télévision, sans oublier le cinéma. Elle est surtout connue pour le rôle-titre de Carmen de Georges Bizet, qu’elle interpréta à cent vingt-quatre reprises pendant ses vingt-trois années de carrière au Metropolitan Opera (Met) de New York. La retransmission télévisée, en 1952, de l’une de ces productions forgea sa réputation à jamais et fit découvrir l’opéra à tout le pays.

Bizet, Carmen

Bizet, Carmen

Son

Carmen : acte 2, chanson bohémienne «Les tringles des sistres tintaient» Interprétation :Risë Stevens, soprano (Carmen), Robert Shaw Chorale, RCA Victor Symphony Orchestra, direction Fritz Reiner (enregistré en 1951). 

Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Afficher

Risë Stevens, de son vrai nom Risë Gus Steenberg, naît le 11 juin 1913 dans le quartier new-yorkais du Bronx. Elle se produit dans une petite salle, qui deviendra l’Opéra-Comique de New York, avant de prendre des cours de chant avec Anna Schoen-René à la Juilliard School de New York de 1933 à 1935. Cette année-là, elle participe à la création, dans l’école, de Maria Malibran de Robert Russell Bennett. La jeune chanteuse approfondit ensuite sa maîtrise de l’art lyrique au Mozarteum de Salzbourg auprès de Marie Gutheil-Schoder. Après avoir décliné une première offre du Met pour interpréter Orfeo ed Euridice de Christoph Willibald von Gluck, elle fait ses débuts à Prague, en 1936, dans le rôle-titre de Mignon d’Ambroise Thomas. Elle apparaît également à cette époque sur la scène du Staatsoper de Vienne et du Teatro Colón de Buenos Aires. En 1938, elle fait ses débuts américains à Philadelphie, dans le cadre d’une tournée du Met. Elle y interprète le rôle d’Octavian dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss. Ses qualités de mezzo-soprano font merveille dans des rôles tels que celui de Mignon et d’Octavian, mais aussi du prince Orlovsky dans La Chauve-Souris de Johann Strauss et de Chérubin dans Les Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart. Elle [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Karen SPARKS, « STEVENS RISË - (1913-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rise-stevens/