RIJKSMUSEUM, Amsterdam

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt
Crédits : De Agostini

photographie

Les Syndics des drapiers, Rembrandt

Les Syndics des drapiers, Rembrandt
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Leçon de danse du chat, J. Steen

La Leçon de danse du chat, J. Steen
Crédits : Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas

photographie


Situé à Amsterdam, le Rijksmuseum (en néerlandais « musée royal ») abrite la collection d'art et d'histoire des Pays-Bas.

Cette institution tire ses origines du musée royal érigé en 1808 par le frère de Napoléon Ier, Louis Bonaparte, alors roi de Hollande ; la première collection regroupait des tableaux provenant de la Nationale Kunst-Galerij (musée d'art créé en 1800 à La Haye) qui n'avaient pas été envoyés en France. Après l'abdication du monarque français, les toiles furent installées dans la demeure Trippenhuis, qui ouvrit ses portes au public en 1815 sous le nom de Rijksmuseum. Un nouvel édifice de style néo-gothique, conçu par Pierre J. H. Cuypers, fut inauguré en 1885. À partir de 2008, des travaux de réaménagement et de restauration sont menés par les architectes Antonio Cruz et Antonio Ortiz.

Le Rijksmuseum possède une exceptionnelle collection d'œuvres d'art du xviie siècle qui exprime la vitalité tant économique et politique que culturelle du Siècle d'or néerlandais. Outre quelques-uns des plus fameux tableaux de Rembrandt (La Ronde de nuit, La Fiancée juive, Le Syndic de la guilde des drapiers, Saskia avec voile), on peut y voir notamment des œuvres de Vermeer de Delft (La Laitière, La Lettre d'amour, La Ruelle), Frans Hals (Portrait de mariage d'Isaac Abrahamasz Massa et Beatrix Van der Laen, Le Joyeux buveur), Jan Steen ou Jacob Van Ruysdael. Le musée présente également de multiples pièces d'autres écoles de peinture et de sculpture d'Europe occidentale, d'art oriental et d'arts décoratifs. Il est en outre associé au Rijksprentenkabinet, qui abrite l'une des plus belles collections d'estampes, de dessins et d'enluminures en Europe.

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt

photographie

Rembrandt, La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq). 1642. Huile sur toile. 359 cm X 438 cm. Rijkmuseum, Amsterdam. 

Crédits : De Agostini

Afficher

Les Syndics des drapiers, Rembrandt

Les Syndics des drapiers, Rembrandt

photographie

Rembrandt (1606-1669), Les Syndics des drapiers, 1662. Huile sur toile. H. 1,91 m ; L. 2,79 m. Rijksmuseum, Amsterdam. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Leçon de danse du chat, J. Steen

La Leçon de danse du chat, J. Steen

photographie

Jan Steen, La Leçon de danse du chat. 1665-1668. Huile sur toile. 68,5 cm x 59 cm. Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas. 

Crédits : Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RIJKSMUSEUM, Amsterdam », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rijksmuseum-amsterdam/