Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SAPPER RICHARD (1932-2015)

Richard Sapper est un designer allemand. Né le 30 mai 1932 à Munich, il y poursuit des études (anatomie, ingénierie, philosophie), couronnées par un diplôme de commerce de l’université de la ville. Il intègre ensuite le département du design de Daimler-Benz à Stuttgart. Pour autant, il fera toute sa carrière à Milan, où il ouvre son agence en 1959.

Auparavant, il a fait ses armes chez Gio Ponti puis au département design de La Rinascente, société de magasins connue pour son avant-gardisme. En 1964, il entame une longue collaboration avec l’architecte Marco Zanuso. Cette rencontre entre un designer formé à la rigueur technique et philosophique allemande et les grandes figures de l’époque la plus féconde du design italien va contribuer à l’alchimie rigoureuse et généreuse qui caractérise le travail de Sapper.

L’évocation de sa carrière renvoie inéluctablement à nos propres souvenirs, tant ses produits ont marqué la vie quotidienne : les années 1960, avec les télévisions portables en plastique de couleur et aux lignes arrondies, pour Brionvega (avec Marco Zanuso) ; les années 1970, avec la lampe Tizio dont le graphisme noir articulé et mobile évoque un puits de pétrole en activité (Artemide) ; les années 1980 avec la bouilloire à sifflet mélodique (Alessi).

La carrière de Richard Sapper est exceptionnelle à plus d’un titre : sa longévité et celle de ses créations, l’étendue de son champ d’intervention, la continuité de son style. Le premier objet mis en production fut un rétroviseur pour Mercedes (1956), le dernier un ordinateur portable pour Lenovo (2012), quelques années avant sa mort, le 31 décembre 2015. Nombre de ces objets restent en 2016 en production, notamment la radio TS 502 (1963) et la télévision portable Algol (1964) pourBrionvega, la lampeTizio(1972), laSapper Chair pour Knoll(1979). Ils ont traversé les décennies et sont réactualisés sur le plan technique au fil des années.

Richard Sapper a incarné, plus que tout autre, l’idéal du designer polyvalent, susceptible d’intervenir dans tous les champs de la création industrielle. Il a conçu des produits pour les plus grands éditeurs dans les secteurs des arts de la table, des arts ménagers, du mobilier, de l’audiovisuel (Alessi, Artemide, B&B, Kartell, Knoll, Magis, Molteni, Unifor…). Il a également travaillé pour la téléphonie en dessinant un téléphone (1965, Siemens Alcatel) ; l’architecture intérieure, avec les unités préfabriquées de cuisine et salle de bains (Sintes, 1969) ; le transport, avec une étude sur la décongestion de la circulation à Milan, qui transposait les utopies urbaines de l’époque dans le monde réel (avec Gae Aulenti, 1972) ou encore avec deux projets expérimentaux pour Fiat, une voiture (1974), un bus pour cyclistes (1976), ainsi qu’un vélo pliable (Batavus, 1976) ; l’informatique, avec plusieurs ordinateurs portables pour IBM puis Lenovo ; la machine-outil avec un système de transmission du courant primé par un Compasso d’Oro (Hurth-Axle, 1991) ; l’architecture, enfin, avec les unités d’habitat mobiles (avec Marco Zanuso), pour l’exposition Italy : the New  DomesticLandscape , au MoMA (1972).

La carrière de Richard Sapper a été couronnée par plusieurs prix (le Compasso d’Oro à dix reprises), ainsi que par de nombreuses acquisitions par les musées (MoMA, Victoria & Albert Museum, Design Museum, Fonds national d’art contemporain). Il a également enseigné à Yale, Vienne, Stuttgart, Milan, Pékin, Buenos Aires, Londres et donné des conférences dans le monde entier.

Trait d’union entre l’Allemagne et l’Italie, Richard Sapper l’a également été entre le fonctionnalisme et le postmodernisme qui s’impose dans les années 1980. Son design est rond, coloré, attentionné, riche en évocations quand le fonctionnalisme tend à s’assécher. Et pratique, dépouillé quand le postmodernisme s’en[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : experte en design à la direction générale de la création artistique, ministère de la Culture et de la Communication, service d'inspection de la création artistique

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi