GRECQUE SCULPTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un type athlétique, nouveau par ses proportions et son attitude, mis au point par Lysippe, le grand bronzier de Sicyone (Péloponnèse) ; des figures rêveuses, d'une sensualité inconnue jusque-là, créées par le maître athénien Praxitèle ; un retour au marbre suscité par l'énorme chantier du mausolée d'Halicarnasse, auquel participent Timothéos, vétéran du maniérisme, mais aussi Bryaxis, Léocharès et le Parien Scopas, décorateur du temple de Tégée ; l'émergence du portrait avec Silanion et Lysippe – tous les aspects de la sculpture grecque sont renouvelés par cette génération du milieu du ive siècle, qui sera une référence plus féconde que le formalisme du ve siècle. En ce sens seulement on peut parler de « second classicisme », car l'esthétique de ces sculpteurs est rien moins que classique : l'exploration de cette quatrième dimension qu'est l'affect, plus ou moins intériorisé (Praxitèle, Léocharès) ou extériorisé (Lysippe, Scopas), les place du côté d'un romantisme avant la lettre qu'incarne la figure d'Alexandre le Grand.

Apollon Sauroctone

Apollon Sauroctone

photographie

Apollon Sauroctone (Tueur de lézard), copie romaine d'après un original de Praxitèle, vers 350 av. J.-C., marbre. Hauteur: 149 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

—  Bernard HOLTZMANN

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  GRECQUE SCULPTURE  » est également traité dans :

LE MYTHE DE LA GRÈCE BLANCHE. HISTOIRE D'UN RÊVE OCCIDENTAL (P. Jockey) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François QUEYREL
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

L’essai de Philippe Jockey, Le Mythe de la Grèce blanche. Histoire d’un rêve occidental (Belin, 2013), propose une réflexion sur les couleurs de la statuaire grecque antique, les perceptions et déformations dont elles ont pu faire l’objet à travers les siècles. Le style enlevé de Philippe Jockey permet de lire facilement […] Lire la suite

ACROLITHE STATUE

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 419 mots

Dans son acception la plus rigoureuse, l'adjectif acrolithe sert à caractériser une statue dont la tête, les mains et les pieds sont taillés dans la pierre ou le marbre, tandis que le reste du corps est représenté à l'aide d'un matériau moins coûteux (plâtre, stuc, terre crue ou cuite, voire même simple bâti de bois dissimulé par des étoffes). On admet en général que ce type de figuration est d'or […] Lire la suite

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole classique »  : […] Avant la bataille de Platées, les Grecs, pour cimenter l'union sacrée, avaient, dit-on, fait le serment de ne pas relever les sanctuaires ravagés tant qu'ils n'auraient pas chassé les Perses de Grèce et d'Ionie ; or la lutte devait durer, sporadiquement ranimée, jusqu'en 449-448. De fait, les travaux de construction du Parthénon commencent dès l'année suivante. Tout serait donc simple si le Parth […] Lire la suite

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 474 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viii e siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavaliers. À l'époque archaïque, ces pièces, comme toutes […] Lire la suite

AGORACRITOS DE PAROS (actif dernier tiers Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 211 mots

Sculpteur grec, disciple de Phidias, Agoracritos de Paros est actif durant le dernier tiers du ~ v e siècle. Trois de ses œuvres sont connues par les sources antiques : un groupe en bronze d'Athéna Itonia et d'Hadès à Coronée, en Béotie (Pausanias, Description de la Grèce , IX, xxxiv , 1) ; une statue de culte de Cybèle, Mère des dieux, pour le Métrôon de l'agora d'Athènes (Pline l'Ancien, Histo […] Lire la suite

ALCAMÈNE (actif 2e moitié Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 100 mots

Alcamène est un sculpteur, très probablement athénien, actif surtout à Athènes durant la seconde moitié du ~  v e siècle. Une anecdote recueillie par le compilateur byzantin Tsétzès ( Chiliades , VIII, 340-346) le montre en compétition avec Phidias pour la réalisation d'une statue d'Athéna placée au sommet d'une colonne — et surclassé par celui-ci, qui avait pris en compte les déformations optiqu […] Lire la suite

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un carrefour artistique de l'Antiquité »  : […] Sur les rivages de la Méditerranée, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la branche la plus occidentale du Nil, Alexandre le Grand choisit d'installer en 331 avant notre ère une nouvelle cité grecque : fondation macédonienne, l'une des dix-sept cités appelées Alexandrie sur le parcours du conquérant dans sa grande marche vers l'Inde. Alexandrie d'Égypte n'est certes pas, à l'inverse de ce q […] Lire la suite

AMAZONES, iconographie

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 714 mots
  •  • 3 médias

Situées par les légendes grecques aux frontières des temps mythiques et du monde connu, au-delà du pays des Scythes, les Amazones sont un peuple imaginaire de femmes chasseresses et guerrières. Les traits et mœurs que leur prêtaient les Grecs constituent le négatif (et donc le repoussoir) de la civilisation hellénique : ce sont des Barbares, vivant de violences et de raids, combattant à cheval, i […] Lire la suite

ANTÉNOR (fin VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 348 mots

Sculpteur athénien, auteur d'un groupe en bronze représentant les « Tyrannoctones », Harmodios et Aristogiton, assassins du tyran Hipparque en ~ 514, et promus héros de la liberté par la démocratie naissante (Pausanias, I, 8, 5). Ce groupe, postérieur à 508 avant J.-C., fut emporté comme butin par Xerxès, le grand roi perse, lorsqu'il occupa Athènes en ~ 480 ; il fut remplacé peu après par un grou […] Lire la suite

ARCHAÏSANT ART, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 846 mots

Le terme d'art archaïsant, qui s'est imposé dans la critique de la sculpture antique à la suite des premières études détaillées de H. Bulle (« Archaisierende griechische Rundplastik », in Abhandlungen bayerischen Akademie , n o  30, 1918) et de E. Schmidt ( Archaistische Kunst in Griechenland und Rom , 1922), recouvre en français deux phénomènes voisins, mais distincts. Dès la fin de la période ar […] Lire la suite

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La naissance et l'apogée de l'art classique »  : […] Les grandes créations du préclassicisme (Égine, Olympie, Sélinonte) ne sont pas athéniennes. Peu à peu cependant Athènes impose son art comme l'incarnation la plus modérée et la plus subtile de l'idéal classique. La politique de construction menée par Périclès et par ses successeurs dote Athènes d'une parure de marbre quasi définitive. Tous les soins sont donnés à l'Acropole (Propylées, Parthénon, […] Lire la suite

BOÈTHOS DE CHALCÉDOINE (IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 192 mots

Le sculpteur grec Boèthos est l'auteur de L'Enfant à l'oie , bronze qui se trouve au Louvre. Exerçant sa fantaisie, il a repris là le thème singulier de l'enfant qui étrangle une oie, représenté par une statuette d'Éphèse citée dans les Mimes d'Hérondas (IV, 30-34), sujet qui existait déjà à l'époque hellénique. Boèthos crée un nouveau groupe de deux figures liées par leur action, mettant en vale […] Lire la suite

BRITISH MUSEUM, Londres

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 617 mots

Situé à Londres, dans le district de Bloomsbury (arrondissement de Camden), le British Museum est conçu comme un musée universel de par la pluralité de ses collections. Il possède des collections exceptionnelles, notamment pour ce qui concerne les civilisations grecque et égyptienne. Fondée par le Parlement en 1753, cette institution reposait à l'origine sur trois collections : celles de sir Hans […] Lire la suite

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 583 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les bronzes grecs »  : […] L'époque dite « géométrique », celle qui se termine par l'ouverture de la Grèce à l'Orient et son expansion en Occident, dans la seconde moitié du viii e  siècle avant J.-C., n'a d'abord été, pour les objets de bronze, étudiée que timidement. Quelques articles seulement avaient paru depuis le volume, fondamental, consacré en 1890 par A. Furtwaengler aux bronzes d'Olympie. Depuis 1950, l'étude des […] Lire la suite

BRYAXIS (actif 2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 356 mots

Sculpteur grec d'origine vraisemblablement carienne, Bryaxis devint citoyen athénien. Il travailla en Attique, à Athènes, où il fit un ex-voto dit de l'Anthippasia, dont seule la base décorée d'un triple motif de cavalier barbu nous est parvenue. Pausanias signale qu'il aurait exécuté pour Mégare les statues de culte d'Asclépios et d'Hygie. Mais c'est surtout hors de la Grèce propre que Bryaxis ex […] Lire la suite

CALLIMACHOS (actif entre 430 av. J.-C. et 400 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 772 mots

Le sculpteur Callimachos (à Athènes entre ~ 430 et ~ 400), fut célèbre dans l'Antiquité pour la virtuosité de son style, dont la recherche un peu superficielle lui valut le surnom de Raffiné. Trois de ses œuvres sont connues par les textes anciens : une statue d'Héra assise que Pausanias (IX, ii , 7) a vue dans le temple construit à Platées après ~ 426 ; des reliefs représentant des danseuses (Pli […] Lire la suite

CENTAURE EN TERRE CUITE (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 215 mots

Tout, dans cet objet, est extraordinaire. À commencer par les circonstances de sa découverte, puisque le corps et la tête ont été trouvés dans deux tombes différentes de Lefcandi en Eubée, ce qui donne à penser que cette figurine de dimensions exceptionnelles (36 centimètres) avait une valeur particulière. Sa date n'est pas moins étonnante : ces deux tombes sont de la seconde moitié du x e  siècle […] Lire la suite

CHAMOUX FRANÇOIS (1915-2007)

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 985 mots

François Chamoux a marqué par son œuvre le domaine de l'histoire de la Grèce classique et hellénistique. Né le 4 avril 1915 à Mirecourt (Vosges), François Chamoux était d'ascendance rhodanienne par son père et lorraine du côté maternel. Son parcours universitaire fut rapide et brillant. Lycéen à Chartres puis à Metz, il fut khâgneux au lycée Henri-IV à Paris, cacique à la rue d'Ulm (promotion de […] Lire la suite

CHARÈS DE LINDOS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 238 mots

Sculpteur rhodien de l'école de Lysippe, Charès de Lindos est l'auteur du célèbre Colosse de Rhodes , gigantesque statue d'Hélios, protecteur de l'île de Rhodes. Exécutée en bronze, haute de soixante-dix coudées, ou cent cinq pieds (31 à 35 m) selon les textes, elle était placée à l'extrémité du môle de Mandraki, à l'entrée du port de Rhodes. Le Colosse de Rhodes fut érigé avec le produit (300 ta […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « GRECQUE SCULPTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/renouvellement-de-la-sculpture-grecque/