GRECQUE SCULPTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un type athlétique, nouveau par ses proportions et son attitude, mis au point par Lysippe, le grand bronzier de Sicyone (Péloponnèse) ; des figures rêveuses, d'une sensualité inconnue jusque-là, créées par le maître athénien Praxitèle ; un retour au marbre suscité par l'énorme chantier du mausolée d'Halicarnasse, auquel participent Timothéos, vétéran du maniérisme, mais aussi Bryaxis, Léocharès et le Parien Scopas, décorateur du temple de Tégée ; l'émergence du portrait avec Silanion et Lysippe – tous les aspects de la sculpture grecque sont renouvelés par cette génération du milieu du ive siècle, qui sera une référence plus féconde que le formalisme du ve siècle. En ce sens seulement on peut parler de « second classicisme », car l'esthétique de ces sculpteurs est rien moins que classique : l'exploration de cette quatrième dimension qu'est l'affect, plus ou moins intériorisé (Praxitèle, Léocharès) ou extériorisé (Lysippe, Scopas), les place du côté d'un romantisme avant la lettre qu'incarne la figure d'Alexandre le Grand.

Apollon Sauroctone

Apollon Sauroctone

photographie

Apollon Sauroctone (Tueur de lézard), copie romaine d'après un original de Praxitèle, vers 350 av. J.-C., marbre. Hauteur: 149 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

—  Bernard HOLTZMANN

Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  GRECQUE SCULPTURE  » est également traité dans :

LE MYTHE DE LA GRÈCE BLANCHE. HISTOIRE D'UN RÊVE OCCIDENTAL (P. Jockey) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François QUEYREL
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

L’essai de Philippe Jockey, Le Mythe de la Grèce blanche. Histoire d’un rêve occidental (Belin, 2013), propose une réflexion sur les couleurs de la statuaire grecque antique, les perceptions et déformations dont elles ont pu faire l’objet à travers les siècles. Le style enlevé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mythe-de-la-grece-blanche-histoire-d-un-reve-occidental/#i_93474

ACROLITHE STATUE

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 419 mots

Dans son acception la plus rigoureuse, l'adjectif acrolithe sert à caractériser une statue dont la tête, les mains et les pieds sont taillés dans la pierre ou le marbre, tandis que le reste du corps est représenté à l'aide d'un matériau moins coûteux (plâtre, stuc, terre crue ou cuite, voire même simple bâti de bois dissimulé par des étoffes). On admet en général que ce type de figuration est d'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statue-acrolithe/#i_93474

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole classique »  : […] Avant la bataille de Platées, les Grecs, pour cimenter l'union sacrée, avaient, dit-on, fait le serment de ne pas relever les sanctuaires ravagés tant qu'ils n'auraient pas chassé les Perses de Grèce et d'Ionie ; or la lutte devait durer, sporadiquement ranimée, jusqu'en 449-448. De fait, les travaux de construction du Parthénon commencent dès l'année suivante. Tout serait donc simple si le Parth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_93474

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 474 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viii e siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavaliers. À l'époque archaïque, ces pièces, comme toutes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acrotere/#i_93474

AGORACRITOS DE PAROS (actif dernier tiers Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 211 mots

Sculpteur grec, disciple de Phidias, Agoracritos de Paros est actif durant le dernier tiers du ~ v e siècle. Trois de ses œuvres sont connues par les sources antiques : un groupe en bronze d'Athéna Itonia et d'Hadès à Coronée, en Béotie (Pausanias, Description de la Grèce , IX, xxxiv , 1) ; une statue de culte de Cybèle, Mère des dieux, pour le Métrôon de l'agora d'Athènes (Pline l'Ancien, Histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agoracritos-de-paros/#i_93474

ALCAMÈNE (actif 2e moitié Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 100 mots

Alcamène est un sculpteur, très probablement athénien, actif surtout à Athènes durant la seconde moitié du ~  v e siècle. Une anecdote recueillie par le compilateur byzantin Tsétzès ( Chiliades , VIII, 340-346) le montre en compétition avec Phidias pour la réalisation d'une statue d'Athéna placée au sommet d'une colonne — et surclassé par celui-ci, qui avait pris en compte les déformations optiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcamene/#i_93474

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un carrefour artistique de l'Antiquité »  : […] Sur les rivages de la Méditerranée, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la branche la plus occidentale du Nil, Alexandre le Grand choisit d'installer en 331 avant notre ère une nouvelle cité grecque : fondation macédonienne, l'une des dix-sept cités appelées Alexandrie sur le parcours du conquérant dans sa grande marche vers l'Inde. Alexandrie d'Égypte n'est certes pas, à l'inverse de ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandrie/#i_93474

AMAZONES, iconographie

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 714 mots
  •  • 3 médias

Situées par les légendes grecques aux frontières des temps mythiques et du monde connu, au-delà du pays des Scythes, les Amazones sont un peuple imaginaire de femmes chasseresses et guerrières. Les traits et mœurs que leur prêtaient les Grecs constituent le négatif (et donc le repoussoir) de la civilisation hellénique : ce sont des Barbares, vivant de violences et de raids, combattant à cheval, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amazones-iconographie/#i_93474

ANTÉNOR (fin VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 348 mots

Sculpteur athénien, auteur d'un groupe en bronze représentant les « Tyrannoctones », Harmodios et Aristogiton, assassins du tyran Hipparque en ~ 514, et promus héros de la liberté par la démocratie naissante (Pausanias, I, 8, 5). Ce groupe, postérieur à 508 avant J.-C., fut emporté comme butin par Xerxès, le grand roi perse, lorsqu'il occupa Athènes en ~ 480 ; il fut remplacé peu après par un grou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antenor/#i_93474

ARCHAÏSANT ART, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 846 mots

Le terme d'art archaïsant, qui s'est imposé dans la critique de la sculpture antique à la suite des premières études détaillées de H. Bulle (« Archaisierende griechische Rundplastik », in Abhandlungen bayerischen Akademie , n o  30, 1918) et de E. Schmidt ( Archaistische Kunst in Griechenland und Rom , 1922), recouvre en français deux phénomènes voisins, mais distincts. Dès la fin de la période ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-archaisant-grece-antique/#i_93474

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La naissance et l'apogée de l'art classique »  : […] Les grandes créations du préclassicisme (Égine, Olympie, Sélinonte) ne sont pas athéniennes. Peu à peu cependant Athènes impose son art comme l'incarnation la plus modérée et la plus subtile de l'idéal classique. La politique de construction menée par Périclès et par ses successeurs dote Athènes d'une parure de marbre quasi définitive. Tous les soins sont donnés à l'Acropole (Propylées, Parthénon, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/#i_93474

BOÈTHOS DE CHALCÉDOINE (IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 192 mots

Le sculpteur grec Boèthos est l'auteur de L'Enfant à l'oie , bronze qui se trouve au Louvre. Exerçant sa fantaisie, il a repris là le thème singulier de l'enfant qui étrangle une oie, représenté par une statuette d'Éphèse citée dans les Mimes d'Hérondas (IV, 30-34), sujet qui existait déjà à l'époque hellénique. Boèthos crée un nouveau groupe de deux figures liées par leur action, mettant en vale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boethos-de-chalcedoine/#i_93474

BRITISH MUSEUM, Londres

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 617 mots

Situé à Londres, dans le district de Bloomsbury (arrondissement de Camden), le British Museum est conçu comme un musée universel de par la pluralité de ses collections. Il possède des collections exceptionnelles, notamment pour ce qui concerne les civilisations grecque et égyptienne. Fondée par le Parlement en 1753, cette institution reposait à l'origine sur trois collections : celles de sir Hans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/british-museum-londres/#i_93474

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 583 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les bronzes grecs »  : […] L'époque dite « géométrique », celle qui se termine par l'ouverture de la Grèce à l'Orient et son expansion en Occident, dans la seconde moitié du viii e  siècle avant J.-C., n'a d'abord été, pour les objets de bronze, étudiée que timidement. Quelques articles seulement avaient paru depuis le volume, fondamental, consacré en 1890 par A. Furtwaengler aux bronzes d'Olympie. Depuis 1950, l'étude des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronzes-antiques/#i_93474

BRYAXIS (actif 2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 356 mots

Sculpteur grec d'origine vraisemblablement carienne, Bryaxis devint citoyen athénien. Il travailla en Attique, à Athènes, où il fit un ex-voto dit de l'Anthippasia, dont seule la base décorée d'un triple motif de cavalier barbu nous est parvenue. Pausanias signale qu'il aurait exécuté pour Mégare les statues de culte d'Asclépios et d'Hygie. Mais c'est surtout hors de la Grèce propre que Bryaxis ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bryaxis/#i_93474

CALLIMACHOS (actif entre 430 av. J.-C. et 400 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 772 mots

Le sculpteur Callimachos (à Athènes entre ~ 430 et ~ 400), fut célèbre dans l'Antiquité pour la virtuosité de son style, dont la recherche un peu superficielle lui valut le surnom de Raffiné. Trois de ses œuvres sont connues par les textes anciens : une statue d'Héra assise que Pausanias (IX, ii , 7) a vue dans le temple construit à Platées après ~ 426 ; des reliefs représentant des danseuses (Pli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/callimachos/#i_93474

CENTAURE EN TERRE CUITE (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 215 mots

Tout, dans cet objet, est extraordinaire. À commencer par les circonstances de sa découverte, puisque le corps et la tête ont été trouvés dans deux tombes différentes de Lefcandi en Eubée, ce qui donne à penser que cette figurine de dimensions exceptionnelles (36 centimètres) avait une valeur particulière. Sa date n'est pas moins étonnante : ces deux tombes sont de la seconde moitié du x e  siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centaure-en-terre-cuite/#i_93474

CHAMOUX FRANÇOIS (1915-2007)

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 985 mots

François Chamoux a marqué par son œuvre le domaine de l'histoire de la Grèce classique et hellénistique. Né le 4 avril 1915 à Mirecourt (Vosges), François Chamoux était d'ascendance rhodanienne par son père et lorraine du côté maternel. Son parcours universitaire fut rapide et brillant. Lycéen à Chartres puis à Metz, il fut khâgneux au lycée Henri-IV à Paris, cacique à la rue d'Ulm (promotion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-chamoux/#i_93474

CHARÈS DE LINDOS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 238 mots

Sculpteur rhodien de l'école de Lysippe, Charès de Lindos est l'auteur du célèbre Colosse de Rhodes , gigantesque statue d'Hélios, protecteur de l'île de Rhodes. Exécutée en bronze, haute de soixante-dix coudées, ou cent cinq pieds (31 à 35 m) selon les textes, elle était placée à l'extrémité du môle de Mandraki, à l'entrée du port de Rhodes. Le Colosse de Rhodes fut érigé avec le produit (300 ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chares-de-lindos/#i_93474

CLASSICISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 446 mots

La périodisation de la civilisation grecque remonte à une époque où la connaissance des textes était beaucoup plus avancée que celle des monuments ; ce sont donc les événements relatés par ces textes qui ont fourni le cadre chronologique de ses diverses époques. La période dite classique, qui correspond à l'apogée et au déclin des cités, s'étend ainsi des guerres médiques contre la Perse (490- 479 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classicisme-art-grec/#i_93474

COLOSSAL, art et architecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 3 271 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Mythologie du colossal »  : […] Sur un thème comme celui de la statue colossale, le mythe compte autant que la réalité, les projets et rêves utopiques sont aussi révélateurs que les réalisations concrètes, évidemment moins nombreuses. Les relations des historiens antiques (Strabon, Philon de Byzance) sur Rhodes, l'île aux mille statues colossales, toutes légendaires qu'elles aient pu être, ont eu autant de résonance pour les es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colossal-art-et-architecture/#i_93474

CORÈ & COUROS, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 868 mots
  •  • 2 médias

Statue féminine, la korè (plur. k orai ) apparaît au début de la sculpture monumentale grecque (milieu du ~ vii e s.) et se maintiendra jusqu'à la fin de l'archaïsme (~ 480 env.). Ce type, dont l'origine doit être cherchée en Égypte et en Mésopotamie, demeure particulièrement constant. Il représente toujours une figure féminine debout, les pieds joints ou, parfois, le pied gauche légèrement avanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/core-et-couros-sculpture/#i_93474

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « « Xénocrate » ou l'« invention » de l'histoire de l'art »  : […] C'est au début du iii e  siècle avant notre ère qu'on situe le sculpteur en bronze, Xénocrate d'Athènes, dont nous avons conservé la signature sur une base de statue et que B. Schweitzer a appelé avec justesse le « Galilée de l'histoire de l'art antique ». Certes, on ne peut nier l'historicité du personnage. Il n'empêche que le contenu de ses traités sur la sculpture en bronze et sur la peinture n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-antiquite-greco-romaine/#i_93474

CYCLADES ART ET ARCHÉOLOGIE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT, 
  • René TREUIL
  •  • 4 763 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'Art des Cyclades »  : […] Vers le début du III e  millénaire, une culture originale se manifeste déjà dans la production céramique. Au Cycladique ancien I, dans la culture dite de Grotta-Pélos (3200-2800 av. J.-C. env.), des pyxides en terre cuite, ornées de motifs incisés (en arête de poisson) ou imprimés (triangles, cercles, spirales), imitent la forme de tests d'oursin. Un décor peint fait son apparition au Cycladique a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-archeologie-des-cyclades/#i_93474

LA DAME D'AUXERRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 194 mots
  •  • 1 média

Ainsi désignée parce que c'est au musée d'Auxerre qu'elle fut repérée en 1907, cette statuette en calcaire tendre ( pôros ), datée de — 640 environ (musée du Louvre), provient de Crète, peut-être du site d'Éleutherne, où des fragments analogues ont été découverts dans la nécropole d'Orthi Petra. C'est le meilleur témoin de la phase d'émergence de la sculpture grecque, phase qualifiée de « dédaliqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-dame-d-auxerre/#i_93474

DAMOPHON (déb. IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 325 mots

Sculpteur grec, actif dans le premier quart du ii e  siècle avant J.-C., né à Messène, ville nouvelle du Péloponnèse. Longtemps connu seulement par Pausanias, qui mentionne douze de ses œuvres à Aegion (Achaïe), à Mégalopolis et à Lycosoura (Arcadie), à Messène même, il réalisa aussi la restauration de la statue chryséléphantine de Zeus par Phidias, à Olympie, dont certaines plaques d'ivoire avai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damophon/#i_93474

DÉDALE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 341 mots
  •  • 1 média

Athénien, descendant de la famille royale issue de Cécrops, Dédale (de l'adjectif grec daïdalos  : artistement travaillé) est l'artiste par excellence, et dans toutes les acceptions de ce terme pour les Grecs : architecte, sculpteur, mais également versé dans les arts mécaniques, alliant en somme le génie esthétique à l'ingéniosité proprement technique. Platon dans son Ménon (97 ac) compare plais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dedale/#i_93474

DÉDALIQUE ART

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 702 mots

Si Dédale est bien l'inventeur des techniques de la représentation du mouvement, c'est par un curieux paradoxe qu'on donna le nom de dédalisme à un style de représentation encore rigide et vue de face, qui caractérise le décor céramique, dit orientalisant, mais surtout la plastique de la fin de la période géométrique, à partir du milieu du ~ viii e  siècle et au ~ vii e  siècle. L'art dédalique ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dedalique/#i_93474

DÉLOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 190 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le sanctuaire d'Apollon »  : […] Délos doit sa fortune antique au fait d'avoir été le théâtre d'un mythe majeur, que raconte l' Hymne homérique à Apollon , poème archaïque anonyme : Létô, engrossée par Zeus et de ce fait en butte à la vindicte d'Héra, son épouse, parvient à persuader Délos, île errante et désolée, de l'y laisser accoucher, ce qui lui procurera à jamais renommée et prospérité, car on y viendra de partout adorer Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delos/#i_93474

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Monuments et offrandes »  : […] Plus qu'aucun autre site archéologique, Delphes permet de suivre le développement de la grande architecture sacrée en pierre, à travers les quelques types de bâtiments et les modes de construction (ordres) auxquels elle s'est très vite limitée. En dépit de la ruine très avancée de presque tous les monuments, la régularité de tous ces édifices est telle qu'on peut reconstituer avec une quasi-certi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delphes/#i_93474

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 168 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La civilisation égéenne du bronze ancien »  : […] Il est probable que Troie et l'Anatolie occidentale ont été les centres de diffusion dans l'Égée de la culture du bronze ancien. D'après Thucydide en effet, les Cyclades étaient peuplées de Cariens, originaires d'Asie Mineure, avant la période de l'hégémonie minoenne. Quelle que soit l'origine des arrivants, les habitats se multiplient au bord de la mer ou à l'intérieur des terres. L'intensificati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-egeen/#i_93474

ÉPHÉMÈRE, arts

  • Écrit par 
  • Véronique GOUDINOUX
  •  • 2 182 mots

Dans le chapitre « Le contraire de l'éternel »  : […] Il n'existe pas, dans le domaine de l'art, de théories spécifiques de l'éphémère. Le mot lui-même renvoie seulement, avant le xix e  siècle, à la fièvre « qui ne dure qu'un jour » et à l'insecte ailé qui meurt quelques heures après sa naissance. Pourtant, l'idée selon laquelle l'art ancien ferait de l'éternité ou de l'immortalité son unique horizon, alors que l'art moderne, au moins depuis un sièc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephemere-arts/#i_93474

ÉPIGONOS (2e moitié IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 282 mots

Sculpteur grec, Épigonos de Pergame serait Isogonos, un des artistes mentionnés par Pline ( Hist. nat. , XXXIV, 84) qui aurait représenté les guerres d'Attale I er et d'Eumène II de Pergame contre les Galates. Sculpteur de l'école de Pergame, il est aussi connu par L'Amazone morte de Naples. De nombreuses sculptures, représentant des combats entre Galates et Grecs, sont connues par des copies ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigonos/#i_93474

EUPHRANOR (actif entre 370 av. J.-C. et 325 av. J.-C. env.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 323 mots

Artiste aux activités multiples – peintre, sculpteur en bronze et en marbre, auteur d'ouvrages sur les proportions et les couleurs – Euphranor n'est pourtant pas de ceux qui ont rénové l'art grec du iv e  siècle avant J.-C. Continuateur plutôt que novateur, il est peut-être élève de Céphisodote, le père de Praxitèle. Les commandes officielles ne lui manquèrent pas, en peinture (compositions murale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphranor/#i_93474

FIGURINE VOTIVE DE CHEVAL (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 191 mots

Dans la très nombreuse production de figurines votives de chevaux en bronze de l'époque géométrique, cette statuette haute de 16 centimètres, sans doute réalisée par un atelier corinthien, s'impose comme un chef-d'œuvre (Staatliche Museen, Berlin). La stylisation, qui accentue mais aussi équilibre avec élégance les contrastes de formes chers à l'esthétique géométrique, s'accompagne ici d'une rare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figurine-votive-de-cheval/#i_93474

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Essor de la religion civique »  : […] La Grèce sort paradoxalement victorieuse de la crise des guerres médiques : la ferveur envers les dieux ne laisse pas d'en être considérablement renforcée dans toutes les cités qui ont participé à la gigantesque mêlée. C'est le cas notamment à Athènes. Les dieux et les héros de l'Attique ont lutté aux côtés des Athéniens, à Marathon comme à Salamine ; Athéna a fait repousser l'olivier sacré de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_93474

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 722 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La création artistique »  : […] Très tôt, les cités grecques se mirent à imiter les produits d'importation, céramiques ou sculptures. Partout les céramistes fabriquent, avec les argiles de Sicile, des œuvres qui imitent les vases corinthiens, ioniens et rhodiens, puis attiques. Ces produits se distinguent par la couleur et la nature des argiles, par leurs styles qui n'évolueront pas comme ceux de la céramique en Grèce propre, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-urbanisme-et-architecture/#i_93474

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  La période hellénistique »  : […] Rien n'est plus factice, lorsqu'on considère le développement de l'art, que de séparer nettement la période hellénistique de celle qui l'a précédée immédiatement. La mort d'Alexandre en 323 ne change rien aux tendances déjà décrites, et Lysippe comme Apelle ont continué après la disparition de leur protecteur à former des élèves et à produire. Cependant, par la suite, la fondation de grands royau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_93474

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vocabulaire »  : […] Le grec, pour désigner une statue, n'a pas de terme spécifique. On relève plusieurs mots dont les emplois varient suivant les contextes et les époques ; sans les passer tous en revue, on notera les plus fréquents. Eikon n'apparaît qu'à l'époque classique ; le mot n'existe pas chez Homère ; au v e  siècle avant J.-C., il désigne une image aussi bien graphique ou plastique que verbale et implique a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_93474

"IDOLES" DES CYCLADES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 195 mots
  •  • 1 média

La civilisation mal connue (« culture de Kéros-Syros ») qui s'épanouit dans les îles du centre de la mer Égée durant le III e  millénaire est caractérisée par la production d'ustensiles en obsidienne de Mélos (Milo), mais aussi de récipients et surtout de statuettes en marbre communément appelées « idoles cycladiques », bien que leur signification, sans doute variable, reste mystérieuse. La plupar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/idoles-des-cyclades/#i_93474

IVOIRE

  • Écrit par 
  • Eugen von PHILIPPOVICH
  •  • 3 095 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Préhistoire et Antiquité »  : […] La chasse apportait à l'homme préhistorique les moyens de subsistance, ce qui restait du butin était consacré à l'art. Du début du Paléolithique, dont une certaine période a été qualifiée d'éburnéenne ou éléphantine, on connaît des gravures sur os ainsi que des sculptures en ivoire purement plastiques. Parmi les découvertes les plus importantes, il y eut celles de la grotte du Pape à Brassempouy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivoire/#i_93474

LA COSTE-MESSELIÈRE PIERRE DE (1894-1975)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 844 mots

Archéologue français, Pierre Frotier, marquis de La Coste-Messelière, est né et mort aux Ousches, dans les Deux-Sèvres. Issu d'une famille de noblesse poitevine remontant au xi e  siècle (un de ses ancêtres, qui s'appelle aussi Pierre Frotier, joua un rôle politique important dans l'entourage de Charles VII), Pierre de La Coste-Messelière, après avoir brillamment servi comme officier de cavalerie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-la-coste-messeliere/#i_93474

LÉOCHARÈS (2e moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots
  •  • 2 médias

Sculpteur grec, sans doute originaire d'Athènes. Léocharès travailla surtout en Attique et dans le Péloponnèse, mais aussi à Delphes et, hors de la Grèce propre, à Halicarnasse, où il collabora à la décoration du Mausolée. À l'exception de sa première œuvre, un Portrait d'Isocrate réalisé en bronze, et d'une unique statue d'athlète, consacrée au Prytanée d'Athènes, représentant le Pancratiaste A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leochares/#i_93474

LES GRECS EN OCCIDENT (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 1 365 mots

Après Les Phéniciens en 1988 et Les Celtes en 1991, Les Grecs en Occident (du 23 mars au 8 décembre 1996) a constitué la troisième exposition archéologique du Palazzo Grassi – la fondation culturelle de Fiat à Venise. Le thème avait été choisi plusieurs années auparavant ; des aléas divers, humains et financiers, ont retardé l'achèvement du projet, rendu possible grâce à une collaboration origi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grecs-en-occident/#i_93474

LYSIPPE (env. 390-env. 305 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 849 mots
  •  • 2 médias

Dernier des grands sculpteurs grecs dont le nom nous soit parvenu, Lysippe est, comme ses prédécesseurs, mieux connu par les textes (P. Moreno, Testimonianze per la teoria artistica di Lisippo , éd. Canova, Trévise, 1973 ; Lisippo I , Dedalo Libri, Bari, 1974) que par ses œuvres, qui ne nous ont été transmises que par des copies (C. Picard, Manuel d'archéologie grecque, la sculpture IV , A. et J.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lysippe/#i_93474

MODÉNATURE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots

On appelle modénature l'ensemble des moulures qui ornent une partie d'un monument ou l'ordre qui le caractérise. Les principaux éléments qui, dans un édifice grec, portent ces moulures sont, de haut en bas : le couronnement, la frise, le chapiteau, la base (ionique ou corinthienne) pour l'ordre extérieur ; les assises inférieure et supérieure des murs qui déterminent le pronaos, la cella et l'opis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modenature/#i_93474

MUSÉES DE MOULAGES

  • Écrit par 
  • Roland ETIENNE, 
  • Jean-Claude MOSSIERE
  •  • 2 402 mots
  •  • 2 médias

L'intérêt que l'on porte au moulage est dû à la fragilité des originaux. L'usure, par les agents atmosphériques, des pièces exposées à l'extérieur jointe à celle des phénomènes de pollution dans les villes ont en effet accéléré les processus de dégradation. On a remplacé par des moulages les statues de l'Érechthéion – les célèbres Caryatides de l'Acropole –, les restes du fronton ouest du Parthén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musees-de-moulages/#i_93474

MYRINA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 258 mots
  •  • 2 médias

Ville d'Éolide en Asie Mineure, Myrina est connue pour ses ateliers qui produisirent à l'époque hellénistique une multitude de statuettes de terre cuite . Les sujets illustrés offrent une infinie variété. Certaines figurines représentent des personnages de la vie quotidienne : esclaves, vendeurs, pédagogues ou encore nourrices accompagnées de leur pupille. À côté de ces thèmes traités parfois dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myrina/#i_93474

MYRON D'ÉLEUTHÈRES (480 av. J.-C.?-440 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 482 mots
  •  • 1 média

Sculpteur et bronzier grec originaire d'Éleuthères (Attique), Myron eut une activité artistique à partir de ~ 450. Disciple d'Hagéladas d'Argos, chef de l'école argienne de bronziers, vers ~ 500, maître de Polyclète et père de Lykios, il est mentionné dans l' Histoire naturelle (XXXIV, 57) de Pline l'Ancien. On attribue à Myron plus d'une vingtaine de chefs-d'œuvre, répartis dans divers sanctuair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myron-d-eleutheres/#i_93474

NAXOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 994 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La cité grecque (1100 av. J.-C -400 apr. J.-C.) »  : […] Après les troubles de la fin du II e  millénaire et la stabilisation du peuplement grec autour de la mer Égée, Naxos présente durant la période géométrique (1100-700) un profil peu différent de celui du II e  millénaire : les vases trouvés dans les tombes du chef-lieu et à Tsicalario (centre de l'île, près de Chalki) reprennent le décor à motifs abstraits élaboré à Athènes : cercles tracés au com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naxos/#i_93474

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La place du décor dans les ordres »  : […] En dépit de son austérité, l'ordre dorique peut accueillir, à l'articulation de certains éléments de son élévation, de discrètes moulures décorées : au temple d'Héra I de Paestum (vers 530 av. J.-C.), l' échine des chapiteaux est ceinte d'un petit motif ciselé de fleurs de lotus et de rosettes alternées, tandis que l'architrave est couronnée d'une moulure à feuilles qui tient lieu de taenia ; à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_93474

PANATHÉNÉES

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 357 mots

La fête d'Athéna Parthénos, célébrée tous les quatre ans à Athènes, aurait été instituée par Thésée après qu'il eut établi le système démocratique avec ses trois classes de citoyens (nobles, artisans, cultivateurs) et qu'il eut réalisé l'unité de l'Attique autour d'Athènes ; elle devint le symbole de l'unité de l'Attique autour de la ville. Elle comportait des concours d'athlétisme, de musique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panathenees/#i_93474

PAROS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 331 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le marbre de Paros »  : […] Bien que rien jusqu'ici ne le prouve, il est probable que le travail du marbre a dû commencer à Paros au même moment qu'à Naxos, l'île voisine et rivale, dans la seconde moitié du vii e  siècle ; mais les plus anciennes sculptures connues à ce jour ne datent que de 580-570. Peut-être les difficultés d'extraction du meilleur filon (le célèbre lychnitès, dont la couche peu épaisse s'enfonce dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paros/#i_93474

PAUSANIAS, écrivain voyageur (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 244 mots

Aucun auteur antique ne mentionne l'écrivain grec Pausanias, et il ne parle guère de lui-même : de son livre unique, la Périégèse de la Grèce , c'est à peine si l'on peut tirer quelques notions de sa personne. Né au début du ii e  siècle après J.-C. en Asie Mineure, peut-être à Magnésie du Sipyle, Pausanias a dû faire ses études dans l'une des grandes villes grecques de la côte égéenne, prospères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pausanias-ecrivain-voyageur/#i_93474

PÉRICLÈS (env. 495-429 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 3 837 mots

Dans le chapitre « Une politique de grands travaux »  : […] Enfin Périclès multiplie les grands travaux à Athènes même et dans l'Attique, procurant aussi du travail non seulement à des artistes, mais à des artisans, à des ouvriers, à des manœuvres. Dans la biographie qu'il a écrite, Plutarque indique bien qu'il consacrait les ressources de l'État « à des ouvrages qui lui donneraient, une fois accomplis, un renom immortel, et, en s'accomplissant, un bien-êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pericles/#i_93474

PHIDIAS (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 747 mots
  •  • 2 médias

Considéré par les Anciens comme leur plus grand sculpteur : celui qui sut le mieux représenter la majesté des dieux, Phidias est devenu pour les Modernes le parangon du classicisme – du moins tel qu'il a pris forme sur l' Acropole d'Athènes, entre 447 et 432 avant J.-C. : artistes et écrivains européens n'ont cessé, depuis la fin du xviii e siècle, de solliciter des sculptures du Parthénon , attr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phidias/#i_93474

PHILOLAOS (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 405 mots

Né en 1923 à Larissa, en Thessalie, au centre de la Grèce continentale, de père menuisier-tourneur sur bois et d'un grand-père chaudronnier, Philolaos Tloupas (qui prendra pour nom d'artiste son seul prénom) apprend le maniement de ces matériaux. Il est élève-sculpteur à l'école des Beaux-Arts d'Athènes de 1944 à 1950, mais ses études sont interrompues à plusieurs reprises par la guerre civile qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philolaos-1923-2010/#i_93474

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 335 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] Tous les types de productions plastiques, quelles que soient leurs dimensions, pouvaient recevoir un traitement polychrome. Les techniques employées différaient en fonction des matériaux (pierre, métal, terre cuite, bois, ivoire…), mais l’effet restait le même : la figurine, le relief et la statue devaient briller de mille couleurs pour réjouir les hommes et les dieux. Les premières statues en mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polychromie-histoire-de-l-art/#i_93474

POLYCLÈTE (env. 480-apr. 420 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 495 mots

Sculpteur grec originaire d'Argos, l'un des centres traditionnels de travail du bronze dans le Péloponnèse, Polyclète fut presque exclusivement un bronzier, dont l'œuvre nous est connue grâce à de très nombreuses copies en marbre d'époque romaine. Il s'agit de figures masculines nues, thème majeur de l'art grec, qu'il a renouvelé en établissant un modèle athlétique qui fit époque : d'abord diffusé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyclete/#i_93474

PORTRAIT, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 344 mots
  •  • 3 médias

Que l'art grec, si exclusivement attaché à la représentation de la figure humaine, ait tardé à pratiquer le portrait, ce n'est un paradoxe qu'en apparence : durant toute la période archaïque et jusqu'au second classicisme du ~ iv e siècle, les artistes grecs sont restés tributaires des types créés au ~ vii e siècle pour des fins religieuses. Couroi et corés, quand bien même placés sur des tombes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait-art-grec/#i_93474

PRAXITÈLE (env. 390-env. 335 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 589 mots
  •  • 3 médias

Sculpteur grec, fils du sculpteur athénien Céphisodote l'Ancien. Les textes attribuent à Praxitèle de nombreuses statues exécutées pour Athènes sa patrie, aussi bien que pour Olympie, Mantinée, la Béotie, la côte et les îles d'Asie Mineure, mais ils ne permettent pas d'entrevoir précisément le développement chronologique de sa carrière. Praxitèle travaille le bronze mais marque une nette préférenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/praxitele/#i_93474

RÉALISME, art grec

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 435 mots

Depuis la Renaissance jusqu'au milieu du xix e  siècle au moins, l'art grec a fourni aux artistes et aux penseurs de l'Occident le modèle de ce qu'ils ont appelé le « beau idéal » : un art où la réalité est épurée par la recherche d'une perfection formelle résultant d'une démarche intellectuelle. Cette perception de l'art grec, fondée avant tout sur la connaissance de l'architecture et de la sculp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realisme-art-grec/#i_93474

RECONSTRUCTION DE L'ACROPOLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 120 mots

— 447 -— 438 Construction du Parthénon, par Ictinos, pour abriter la statue votive d'Athéna Parthénos par Phidias. — 438-— 432 Construction des Propylées ; réalisation des sculptures des frontons du Parthénon. Entre — 438 et — 432 Phidias, accusé de détournement de fonds, meurt en prison ou s'enfuit. — 432 Décrets de Callias : arrêt des grands travaux de l'Acropole. — 429 Mort de Périclès. —  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconstruction-de-l-acropole-reperes-chronologiques/#i_93474

RELIEF, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 606 mots
  •  • 2 médias

En sculpture, le relief se définit comme un « ouvrage relevé en bosse » (Littré) ; il comporte donc une partie qui est en saillie par rapport à une autre qui sert de fond. Cette saillie peut être faible dans le cas du bas-relief ou forte dans celui du haut-relief. Par opposition à la ronde-bosse, le relief est créé pour être vu sous un angle unique et toujours de face. Il constitue un mode d'expre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relief-sculpture/#i_93474

RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 394 mots
  •  • 2 médias

Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvi e s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté est relativement tardive en Grèce : durant toute la période géométrique, les tombes n'ont été généralement surmontées que d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-funeraires-grecs/#i_93474

RELIEFS VOTIFS GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 061 mots

L'art grec a connu trois genres de reliefs : les reliefs décoratifs à sujets mythologiques, intégrés à l'architecture des bâtiments sacrés ; les reliefs funéraires, placés sur la tombe des notables depuis la fin du vii e  siècle avant J.-C. et qui représentent le mort, avec un goût narratif croissant qui va modifier peu à peu la morphologie des stèles, d'abord très étroites ; les reliefs votifs en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-votifs-grecs/#i_93474

REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART - Les copies dans la sculpture antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 992 mots
  •  • 1 média

Jusqu'au xviii e  siècle, l'art antique forma pour l'Occident une unité factice où arts grec et romain se trouvaient confondus ; c'était en fait tout ce qu'on pouvait voir ou trouver d'antique en Italie et surtout à Rome. Lorsque Winckelmann, érudit allemand établi à Rome, entreprit le premier de distinguer art grec et art romain, ce fut encore à partir d'œuvres d'époque romaine : l' Apollon du Be […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-des-oeuvres-d-art-les-copies-dans-la-sculpture-antique/#i_93474

RHODES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 092 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rhodes unifiée »  : […] Le plan de la nouvelle ville aurait été établi, selon Strabon (XIV, 2, 9), par Hippodamos de Milet – ce qui revient à conférer à ce dernier une longévité peu vraisemblable, même si l'on accepte la date haute de 408 avant J.-C., que propose Diodore de Sicile (XIII, 75) pour la fondation de Rhodes. Toujours est-il qu'elle procède de cet urbanisme rationaliste dont on attribue l'invention à Hippodamo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhodes/#i_93474

RHOÏCOS (2e quart VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 357 mots

Actif durant le deuxième quart du vi e  siècle, Rhoïcos est le premier grand artiste grec, à la fois architecte et sculpteur, dont nous puissions tant soit peu apprécier l'œuvre. Son nom est presque toujours associé dans les textes antiques à celui de Théodôros, son fils selon Diodore. Qu'il se soit agi d'un atelier familial ou de l'association d'un artiste et d'un ingénieur, Rhoïcos est en tout c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhoicos/#i_93474

SCOPAS (actif entre 370 av. J.-C. et 330 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 818 mots

Né à Paros d'un père lui-même sculpteur, Scopas est l'un des plus brillants représentants d'une école qui a joué un rôle de premier plan dans le développement de la plastique grecque depuis le haut archaïsme. Formé au matériau de sa patrie — le marbre de la sculpture par excellence —, il est essentiellement un marbrier : les textes ne lui attribuent qu'une seule œuvre en bronze, l' Aphrodite Pandé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scopas/#i_93474

TANAGRA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 395 mots

Ville de Béotie, située à l'est de Thèbes, célèbre pour ses ateliers qui produisirent, à partir de ~ 340-~ 330 jusque vers la fin du ~ iii e  siècle, de nombreuses séries de figurines en terre cuite moulée . Le répertoire de Tanagra présente une grande variété de types. À côté des Éros ailés, des jeunes éphèbes ou adolescents debout ou assis, on trouve des figurines féminines à demi-nues, certaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanagra/#i_93474

THASOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 820 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thasos, colonie et alliée de Paros »  : […] L'occupation humaine de l'île est bien antérieure à l'arrivée des Grecs, comme l'ont prouvé les recherches menées depuis les années 1970 par le Service archéologique grec en divers points de l'île. Si les vestiges néolithiques sont jusqu'ici ténus, un petit habitat de l'Âge du bronze ancien (fin du III e  millénaire av. J.-C.), fouillé partiellement à Scala Sotirou, a livré de grandes stèles en gn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thasos/#i_93474

TIMOTHÉOS (1re moitié IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 340 mots

Sculpteur grec, actif durant la première moitié du iv e  siècle avant J.-C., Timothéos prolonge et diffuse le maniérisme attique, issu de la virtuosité acquise au Parthénon dans le travail du marbre. Sa participation prépondérante au décor sculpté du temple d'Asclépios à Épidaure (~ 375-~ 370) est attestée par l'inscription consignant la comptabilité de sa construction : il a fourni des reliefs (o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timotheos/#i_93474

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 8 274 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des idoles pour la ville »  : […] Il fallait des statues divines. On s'attacha avec ingéniosité à doter les cultes nouveaux d'emblèmes qui fussent aussitôt vénérables. Laodicée de Syrie reçut une idole d'Artémis, de style archaïque, emportée par les Perses lorsqu'ils avaient pillé l'Attique en 480 et récupérée par les Macédoniens à Suse, quelque cent cinquante ans plus tard. À Alexandrie d'Égypte, on fit venir de la lointaine Sin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisation-dans-le-monde-greco-romain/#i_93474

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « GRECQUE SCULPTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/renouvellement-de-la-sculpture-grecque/