POIRIER RENÉ (1900-1995)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Saigon, reçu premier à l'agrégation de philosophie en 1922, licencié en droit, pensionnaire à la fondation Thiers, René Poirier enseigna au lycée Janson-de-Sailly à Paris et au lycée de Chartres, puis aux universités de Montpellier (1931-1932) et d'Alger (1932-1937). Il fut élu à la Sorbonne en 1937. Envoyé au Brésil en 1939 pour participer à la fondation de l'Université nationale, il rentra en 1940 en France, puis fut remis à la disposition du Brésil où il resta jusqu'en 1945. En 1956, il fut élu à l'Institut.

Son œuvre comporte deux ensembles distincts : un Essai sur quelques caractères des notions d'espace et de temps (1932) et des Remarques sur la probabilité des inductions (1931), d'une part ; un nombre important d'études et d'articles, qui n'ont pas été réunis en recueils, de l'autre.

Il définit l'épistémologie ainsi : « Au sens le plus large, [elle] contient un tableau d'ensemble non seulement des méthodes mais des résultats de la science. Elle dispose ceux-ci rationnellement, en distinguant ceux qui paraissent assurés et définitifs, ceux qui sont vraisemblables, ceux qui constituent simplement des hypothèses. Elle s'interroge sur leur signification et leur valeur réelles. Elle contient aussi une cosmologie qui détermine les propriétés globales de l'univers spatio-temporel, propriétés de structure, de limites, d'origine. Elle s'étend même jusqu'à une philosophie de la nature, à une enquête sur les au-delà de la science. »

Pour clarifier nos visions du monde, nous devons nous attacher à débrouiller les notions fondamentales de temps, d'espace, de matière, de causalité, de probabilité, de finalité, de corps, d'esprit, d'âme, etc. Un tel examen a deux buts : mettre en évidence comment se forment nos conceptions à partir de notre expérience et ainsi esquisser « une anthropo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Bertrand SAINT-SERNIN, « POIRIER RENÉ - (1900-1995) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-poirier/