REMBRANDT ET SON ÉCOLE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis plusieurs années, le musée des Beaux-Arts de Dijon a développé une collaboration exemplaire avec les pays de l'Europe de l'Est, faisant ainsi connaître en France des artistes ou des mouvements oubliés ou négligés, mais aussi des fonds restés longtemps ignorés, jusqu'à la disparition du rideau de fer qui permit à de nombreux musées, de part et d'autre, de reprendre des contacts pratiquement interrompus depuis la guerre. Tout en se situant dans cette perspective, l'exposition Rembrandt et son école. Collections du musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, présentée du 24 novembre 2003 au 8 mars 2004, abordait surtout non seulement le maître, mais aussi son école, dont l'Ermitage possède une collection parmi les plus représentatives et les plus complètes en dehors des Pays-Bas : elle introduisait ainsi le visiteur au cœur de la recherche actuelle sur l'artiste.

Lors de son installation à Amsterdam, en 1635, Rembrandt ouvrit en effet un atelier où se formèrent, travaillèrent et même vécurent en commun de nombreux élèves, développant, dans les diverses techniques qu'il pratiquait – la peinture et le dessin, mais aussi la gravure –, des sujets et un style très proches de ceux du maître. Ce dernier aimait à les faire réfléchir sur des thèmes analogues ou identiques à ceux qu'il traitait lui-même, dans une émulation permanente : il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'on lui ait attribué, au fil du temps, des œuvres si proches des siennes. Le xxe siècle allait voir s'épurer progressivement le catalogue du maître, et ressusciter, dans un mouvement parallèle, ceux qui parfois n'étaient plus guère que des noms. Cela n'alla pas sans controverses, et le Rembrandt Research Project, entreprise collective créée dès 1968 et basée à Amsterdam, s'est proposé d'y mettre un terme en établissant un catalogue définitif qui est, aujourd'hui encore, loin d'être achevé.

Tel pouvait être l'un des axes de lecture de l'exposition de Dijon, l'autre étant la collection de l'Ermitage elle-même et sa constitution [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Barthélémy JOBERT, « REMBRANDT ET SON ÉCOLE (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt-et-son-ecole/