PERNOUD RÉGINE (1909-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mediéviste française. Née le 17 juin 1909 à Château-Chinon (Nièvre), Régine Pernoud est la quatrième d'une famille qui compte quatre garçons et deux filles. Elle passe les dix-neuf premières années de sa vie à Marseille et a toujours gardé le souvenir d'une enfance très difficile matériellement mais joyeuse. Régine Pernoud a, très tôt, une grande soif de connaissances. Après avoir obtenu sa licence de lettres à Aix en 1929 afin de pouvoir intégrer l'École nationale des chartes, elle devient préceptrice dans une famille. Dans le même temps, elle passe un doctorat de lettres en Sorbonne ; sa thèse, Les Statuts municipaux de Marseille, édition critique du texte du XIIIe s., sera publiée en 1949. Après sa sortie des Chartes en 1933, elle dut attendre quatorze ans avant d'avoir un poste ! Elle effectue alors toutes sortes de travaux, travaille comme répétitrice, classe des fonds d'archives pour des particuliers. Après la guerre, elle suit l'enseignement de Georges-Henri Rivière lors de ses études de muséologie au Louvre. Enfin, en 1947, Régine Pernoud est nommée conservateur du musée de Reims. On lui propose ensuite le poste de conservateur du musée de l'histoire de France qu'elle accepte en 1949, et elle restera aux Archives nationales jusqu'à sa retraite. En 1974, à la demande d'André Malraux, elle fonde le Centre Jeanne d'Arc à Orléans dont elle sera la directrice jusqu'en 1987. Elle y a rassemblé, sur microfiches, le plus grand nombre possible de textes du xve siècle ainsi que toute une documentation sur Jeanne depuis le Moyen Âge jusqu'à notre époque, le tout classé suivant un procédé numérique facilement utilisable par les lecteurs.

Un des traits frappants de sa personnalité était sa grande curiosité. Ainsi, dans sa jeunesse, elle a voyagé à travers l'Europe dans des trains de nuit, ne pouvant s'offrir le luxe d'une chambre d'hôtel. Ne connaissant rien à la peinture moderne, elle avait accepté de fai [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Véronique CLIN, « PERNOUD RÉGINE - (1909-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/regine-pernoud/