RAFFLES sir THOMAS STAMFORD (1781-1826)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondateur véritable de la puissance britannique en Malaisie, Raffles est issu d'une famille pauvre. Né à la Jamaïque à bord d'un navire de commerce commandé par son père, il a commencé à travailler à quatorze ans dans les bureaux de la Compagnie des Indes à Londres, et il ne doit qu'à lui-même sa culture très vaste en zoologie et en botanique, sa parfaite connaissance de plusieurs langues, dont le français. Ses mérites reconnus, il est envoyé dans l'île de Penang en 1805 ; il y apprend le malais et plusieurs dialectes indigènes, étudie les mœurs des populations. En 1808, grâce à un mémoire qu'il adresse à la Compagnie, celle-ci renonce à abandonner Malacca. Il se fait ensuite l'apôtre de l'expansion anglaise en Insulinde au détriment des Hollandais, passés sous le contrôle de l'Empire napoléonien : il convainc lord Minto, gouverneur général des Indes, de la nécessité et de l'intérêt d'une conquête de Java, se voit confier l'organisation de l'expédition victorieuse de 1811 et reçoit pour récompense la nomination de lieutenant-gouverneur de l'île. Installé à Batavia, il y donne pendant cinq ans la mesure de son génie colonisateur et de son intelligence politique : il multiplie les contacts avec les radjahs indigènes qu'il traite en égaux, abolit le travail forcé et modifie le système agraire, ordonne et contrôle des recherches systématiques sur le milieu et sur les populations. Le Congrès de Vienne, en rendant Java à la Hollande, le contraint au départ. Il est considéré comme l'un des meilleurs connaisseurs de la Malaisie, et en 1818 lord Hastings, nouveau gouverneur général des Indes, lui demande de revenir en Asie ; le problème est d'assurer à la Grande-Bretagne le contrôle de la route de Chine, et Raffles le résout en suggérant la conquête de l'île de Singapour. Il est chargé des négociations indispensables, use de la corruption et aboutit ; il assure l'administration du territoire et en fait un port de commerce rapidement développé, mais aussi un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  RAFFLES sir THOMAS STAMFORD (1781-1826)  » est également traité dans :

INDONÉSIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 675 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un nouveau mode de colonisation »  : […] De 1789 à 1850, l'Europe connaît de profondes transformations : guerres de la Révolution et de l'Empire, puis Restauration et première révolution industrielle. L'attitude à l'égard des mondes d'outre-mer évolue en conséquence. À Java, cette évolution est liée au nom de trois grands « techniciens de la colonisation » : Daendels, Raffles, Van den Bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-histoire/#i_27481

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 579 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « De 1770 à 1870 »  : […] La Compagnie hollandaise des Indes orientales a connu à la fin du xviii e  siècle une période de décadence. Il devient de plus en plus difficile de recruter des équipages. Les fonctionnaires, corrompus pour la plupart, commercent pour leur propre compte ; ils pressurent les populations locales et se font verser des contributions en nature plus impo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_27481

SINGAPOUR

  • Écrit par 
  • Rodolphe DE KONINCK
  •  • 6 470 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De Temasek à Singapore »  : […] Contrairement à une idée largement répandue, l'histoire de Singapour ne commence pas avec sa fondation coloniale en 1819. En effet, la première mention écrite de Singapour remonterait au ii e  siècle et est due au géographe grec Claude Ptolémée. Au siècle suivant, un émissaire chinois mentionne aussi dans son rapport une île qu'il nomme Pu Luo Chon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/singapour/#i_27481

Pour citer l’article

Roland MARX, « RAFFLES sir THOMAS STAMFORD - (1781-1826) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raffles-sir-thomas-stamford/