QUARTETT (H. Müller)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Période / Un salon d'avant la Révolution française / Un bunker d'après la troisième guerre mondiale. » Ces didascalies ouvrent le texte de Quartett, donnant son cadre et son ton à cette pièce de Heiner Müller qui réunit, pour une ultime rencontre, le couple imaginé par Choderlos de Laclos dans Les Liaisons dangereuses : Madame de Merteuil et Valmont. La Marquise et le Vicomte ont vieilli. Ils ne sont plus que les fantômes d'un temps condamné à disparaître. Ou plutôt, ils sont entre deux temps : entre hier et un demain dont on se sait rien. Dans cette nuit indécise ne reste que la mécanique des corps qui s'épuisent en une course qui n'a d'autre fin que la mort et la putréfaction.

Condensée en une vingtaine de pages, coupante comme un scalpel, l'écriture de Heiner Müller dérange, violente, contraignant chacun à plonger au plus profond de soi. Elle offre aussi une matière exceptionnelle pour le jeu des acteurs. Cela explique sans doute que cette pièce, écrite en 1980, compte parmi les plus représentées de Heiner Müller dans le monde. En 2006, à l'occasion de la 35e édition du festival d'Automne à Paris, on a pu la voir mise en scène respectivement par Robert Wilson, au Théâtre national de l'Odéon, et par Matthias Langhoff, avec le Théâtre de la Ville, au Conservatoire supérieur national d'art dramatique.

Remettant sur le métier une précédente mise en scène présentée avec Lucinda Childs (et vue par Heiner Müller), Robert Wilson, fidèle à son univers, a installé Quartett dans un espace intemporel, géométrique, hors de toute Histoire. Hormis la toile peinte, représentant un tableau mythologique et champêtre, inspirée d'un peintre du xviie siècle, Franz Wouters – et qui disparaît très vite –, le décor repose sur des jeux de lignes et de surfaces, du sol noir qui couvre le plateau aux rais [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : journaliste, responsable de la rubrique théâtrale à La Croix

Classification

Pour citer l’article

Didier MÉREUZE, « QUARTETT (H. Müller) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quartett/