QU'EST-CE QUE LA LITTÉRATURE ? Jean-Paul SartreFiche de lecture

Avant d'être publié en un volume autonome, Qu'est-ce que la littérature ? a paru en 1947 dans Les Temps modernes, repris l'année suivante dans Situations II, précédé de deux autres articles : « Présentation des Temps modernes », manifeste de la revue créée par Jean-Paul Sartre (1905-1980) en 1945, et « La Nationalisation de la littérature », bilan sur la situation de l'écrivain au lendemain de la guerre. Il est à noter que ces textes sont les seuls où Sartre propose explicitement une réflexion théorique générale sur la littérature, tous les autres – articles ou ouvrages – étant consacrés à des écrivains, qu'il s'agisse de Ponge, Genet, Mallarmé et bien sûr Flaubert.

Michel Foucault et Jean-Paul Sartre en 1972

Michel Foucault et Jean-Paul Sartre en 1972

photographie

Au début des années 1970, Michel Foucault participe avec Jean-Paul Sartre au Groupe information prison, proche de la Gauche prolétarienne, qui vise à mieux faire connaître la condition pénitentiaire. Ces actions recoupent la réflexion de Foucault sur l'univers carcéral, exposée par la... 

Crédits : M. Simon/ Apis/ Sygma/ Corbis

Afficher

L'écrivain n'est pas innocent

Qu'est-ce que la littérature ? se compose de quatre chapitres, liés par une forte relation logique. À la question initiale « Qu'est-ce qu'écrire ? », Sartre répond en distinguant prose et poésie. Dans la première, le mot est traité comme un signe ; au contraire, le poète considère son matériau comme une chose. On connaît la fameuse formule qui résume cette opposition : la prose se sert des mots, la poésie sert les mots. Or la littérature étant l'art du langage, et le langage étant « naturellement signifiant », c'est dans la prose que se réalise son essence, la poésie étant plutôt assimilée aux arts « intransitifs » que sont la musique et la peinture. Pour Sartre, la littérature est donc bien un moyen de communication. Mais communication de quoi ? En vue de quoi ? Autrement dit, « pourquoi écrire » ? Là encore, la réponse est bien connue : « l'écrivain a choisi de dévoiler le monde et singulièrement l'homme aux autres hommes, pour que ceux-ci prennent en face de l'objet ainsi mis à nu leur entière responsabilité ». Mais l'intérêt réside peut-être moins ici dans la mission de dessillement que prescrit la première partie de la phrase que dans la relation indissoluble et dialectique entre auteur et lecteur que suggère la seconde.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « QU'EST-CE QUE LA LITTÉRATURE ? Jean-Paul Sartre - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-est-ce-que-la-litterature/