• Mes Favoris
  • LA NAUSÉE, Jean-Paul SartreFiche de lecture

    Carte mentale

    Élargissez votre recherche dans Universalis

    Médias de l’article

    Jean-Paul Sartre

    Jean-Paul Sartre
    Crédits : AKG-Images

    photographie

    Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

    Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre
    Crédits : Hulton Getty

    photographie


    Dans La Force de l'âge, Simone de Beauvoir, à qui est dédié le livre, écrit que Sartre avait voulu avec La Nausée « exprimer sous forme littéraire des vérités et des sentiments métaphysiques ». Difficile projet qui aurait pu donner un roman à thèse, un plaidoyer déguisé en récit afin de faire passer des « idées » à des lecteurs peu préparés à les recevoir de façon directe. Pour trouver une forme plus acceptable et plus personnelle, Sartre a dû travailler quatre ans durant, de 1933 à 1937, à la rédaction et aux corrections de ce livre, d'abord important manuscrit intitulé Melancholia, refusé par la N.R.F. en 1936, accepté sous ce titre en 1937, avant de paraître sous celui de La Nausée en 1938 chez Gallimard.

    Jean-Paul Sartre

    Jean-Paul Sartre

    Photographie

    Philosophe, romancier, dramaturge, publiciste, Jean-Paul Sartre (1905-1980) fraye, dans le contre-courant du marxisme et de la psychanalyse, un chemin tortueux d'où il ressort que la liberté est encore opérante, que l'existence est une tâche et que l'homme choisit toujours sa vie. Portrait de... 

    Crédits : AKG-Images

    Afficher

    Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

    Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre

    Photographie

    Simone de Beauvoir (1908 -1986) et Jean-Paul Sartre (1905 -1980) : un demi-siècle de dialogue intellectuel. 

    Crédits : Hulton Getty

    Afficher

    À cette date, Sartre a découvert la phénoménologie de Husserl. Il a travaillé sur la « contingence » qui va être au centre de sa philosophie existentialiste et dont les analyses culmineront dans L'Être et le néant (1943). Il a déjà rédigé La Transcendance de l'ego (1933-1934), L'Imaginaire (1934) et publié L'Imagination (1936). Outre des essais littéraires de jeunesse, c'est avec La Nausée qu'il fait véritablement son entrée dans la littérature.

    L'ouvrage sera diversement accueilli, avant d'être traduit dans une trentaine de langues. On lui reprochera « la grossièreté de son vocabulaire », les sophistications de ses analyses philosophiques (« Sartre a fait descendre la métaphysique dans les cafés », dira un critique). On le louera, au contraire, pour avoir procédé à des analyses qui « se situent au niveau de profondeur où se joue le drame de l'existence » (Maurice Blanchot). Georges Poulet, de son côté, y voit une « parodie du Discours de la méthode ».


    1  2  3  4  5
    pour nos abonnés,
    l’article se compose de 2 pages


    Écrit par :

    Classification


    Autres références

    «  LA NAUSÉE, Jean-Paul Sartre  » est également traité dans :

    ROMAN - De Balzac au nouveau roman

    • Écrit par 
    • Michel RAIMOND
    •  • 5 088 mots
    •  • 3 médias

    Dans le chapitre « De « La Nausée » au nouveau roman »  : […] Le roman existentialiste, qui domine la production française entre La Nausée de Sartre, en 1938, et Les Mandarins de Simone de Beauvoir, en 1954, fait suite aux romans de la condition humaine. S'il y a une coupure, c'est entre une exaltation, romantique, héroïque, poétique, et une sorte d'accablement et de prostration qu'on voit s'installer au moment de la guerre et de l'Occupation : la bombe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-balzac-au-nouveau-roman/#i_24692

    SARTRE JEAN-PAUL

    • Écrit par 
    • Jacques LECARME, 
    • Juliette SIMONT
    •  • 8 906 mots
    •  • 2 médias

    Dans le chapitre « Pour-soi et en-soi »  : […] L'Être et le Néant (1943) porte en sous-titre : Essai d' ontologie phénoménologique . L'influence husserlienne est donc encore présente, mais le terme d'« ontologie », qui renvoie à la question heideggérienne de l'Être, indique une nouvelle orientation de la pensée de Sartre – qui va de pair avec une certaine distance prise à l'égard de Husserl. Cette évolution, Sartre lui-même la formule explic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_24692

    Pour citer l’article

    Francis WYBRANDS, « LA NAUSÉE, Jean-Paul Sartre - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nausee/