LUXEMBOURG PROVINCE DE, Belgique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La province belge de Luxembourg est, avec 4 440 kilomètres carrés et 278 740 habitants en 2015, la plus grande, la moins peuplée et la plus méridionale des provinces belges. Elle résulte de la division de l'ancienne province du Luxembourg en 1839, lorsque le traité des XXIV articles retira à la Belgique nouvellement indépendante les parties orientales de parler germanique pour les ériger en Grand-Duché, inséré dans la Confédération germanique et attribué en union personnelle au roi Guillaume des Pays-Bas. Les revendications françaises ont toutefois laissé à la Belgique l'arrondissement d'Arlon, où l'on pratiquait à l'époque un dialecte germanique mais où passait la route stratégique de Longwy à Bruxelles, que la France ne voulait pas laisser sous contrôle de la Prusse ; celle-ci avait obtenu de tenir une garnison dans la citadelle de Luxembourg au nom de la Confédération, qu'elle conserva jusqu'en 1866. Cette province avait formé durant la période française l'essentiel du territoire du département des Forêts et, sous l'Ancien Régime, celui du duché de Luxembourg. La séparation de 1839 entraîna la fixation du chef-lieu de la province belge dans la petite ville d'Arlon. Outre celui du chef-lieu, la province compte quatre autres arrondissements (Bastogne, Marche-en-Famenne, Neufchâteau et Virton). Le territoire de la province est rattaché à l'évêché de Namur.

Belgique : carte administrative

Belgique : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Belgique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La plus grande partie du territoire de la province est occupée par les hauts plateaux de l'Ardenne, avec un point culminant à la Baraque de Fraiture, à 652 mètres, sur le plateau des Tailles. Ces plateaux arasent des quartzites et phyllades, en général du Dévonien inférieur, plissés par l'orogenèse hercynienne. Leurs sols pauvres sont couverts de forêts, particulièrement sur les bordures du massif, et d'herbages. Le sud de la province forme la Lorraine belge (pays de Gaume à l'ouest et pays d'Arlon à l'est) : le relief de cette terminaison du Bassin parisien est marqué par trois cuestas, qui entaillent les couches obliques des terrain [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, « LUXEMBOURG PROVINCE DE, Belgique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-de-luxembourg-belgique/