PROCÈS (mise en scène K. Lupa)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Découvert en France en 1998 avec une adaptation des Somnambules, roman de l’écrivain autrichien Hermann Broch, le metteur en scène polonais Krystian Lupa, devenu une personnalité majeure de la scène européenne, puise de nouveau dans un registre littéraire, comme il l’avait fait avec Robert Musil ou Dostoïevski et à plusieurs reprises avec Thomas Bernhard. Son projet concernant Le Procès de Franz Kafka (1883-1924) est passé par une longue période de doutes et de gestation depuis les années 1990, d’abord par « peur de son négativisme, de sa force, de sa dépression, de son nihilisme, ce besoin chez Kafka d’un manque d’espoir ». Par la suite, Lupa s’est convaincu que, parmi ses trois grands romans, [Le Procès est] « celui qui contient la vision du monde la plus radicale. Et dans notre situation sociale, culturelle et politique, ce monde-là devient d’actualité ». S’engageant dans cette voie, le metteur en scène amorce sa création au printemps 2016 au Teatr Polski de Wrocław, réputé pour son engagement artistique novateur et la qualité de ses productions. Mais il rencontre l’été suivant une situation quasi kafkaïenne imprévue, issue du climat politique polonais, avec la nomination arbitraire d’un nouveau directeur, Cezary Morawski, plus proche que son prédécesseur des partis conservateurs nationalistes au pouvoir, le PiS (Droit et Justice) et le PSL (Parti paysan). Cette situation, ressentie comme une menace, provoque un mouvement de contestation dans le milieu culturel dont Lupa prend la tête. Il annule sa représentation du Procès qui, soutenue par de nombreux théâtres européens, verra cependant le jour le 15 novembre 2017 au Nowy Teatr de Varsovie, dirigé par Krzysztof Warlikowski.

Procès, d’après F. Kafka, mise en scène de K. Lupa

Procès, d’après F. Kafka, mise en scène de K. Lupa

Photographie

« On avait sûrement calomnié Joseph K., car, sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté un matin. » Les premières lignes du Procès marquent le début d'une harassante confrontation avec une Loi insaisissable. Après Broch, Musil ou Dostoïevski, Krystian Lupa a entrepris de porter à... 

Crédits : Natalia Kabanow © Nowy Teatr

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CHOLLET, « PROCÈS (mise en scène K. Lupa) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-mise-en-scene-k-lupa/