POUDRE NOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Explosif constitué de trois éléments : le salpêtre (nitrate de potassium KNO3), le soufre et le charbon de bois. C'est le premier explosif découvert par les hommes. L'origine de la poudre noire est très obscure ; on sait néanmoins qu'elle a été utilisée dès le xe siècle par les Chinois pour des feux d'artifice et que les Arabes s'en servaient au xive siècle pour lancer des flèches à partir de sarbacanes ou de canons. Les Européens l'ont adoptée à peu près à la même époque, également à des fins militaires puis, à partir du xviie siècle, pour des buts « civils », notamment dans les mines et pour des travaux publics. Elle est restée le seul explosif connu jusqu'au xixe siècle. Vers 1850, la nitroglycérine et la nitrocellulose, puis beaucoup d'autres explosifs faisaient leur apparition, tandis que la poudre noire perdait de son importance.

La poudre noire est un explosif qui se décompose par déflagration, c'est-à-dire par combustion, la vitesse de propagation de l'onde explosive étant de 400 à 800 mètres par seconde. Elle n'exige pas de détonateur, mais une simple mèche d'allumage. Pour être efficace, elle nécessite un bourrage serré.

Il existe plusieurs variétés de poudre noire, ayant des caractéristiques explosives un peu différentes. Les proportions des trois constituants varient dans les limites suivantes : le salpêtre, de 52 à 78 p. 100 ; le charbon de bois, de 10 à 30 p. 100 ; le soufre, de 12 à 18 p. 100. Le salpêtre apporte l'oxygène, le soufre régularise la combustion et facilite l'allumage. Le nitrate de potassium est parfois remplacé par le nitrate de sodium, moins coûteux (poudre brune).

Pour fabriquer la poudre noire, on prépare séparément deux mélanges binaires, le charbon de bois et le soufre d'une part, le charbon de bois et le salpêtre d'autre part, en broyant les deux composants pendant plusieurs heures. Les mélanges binaires sont ensuite triturés et humidifiés ensemble (8 p. 100 d'eau environ) et pressés en galettes. Celles-ci sont cassées en grains classés par grosseur, s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  POUDRE NOIRE  » est également traité dans :

USAGE DE LA POUDRE NOIRE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 186 mots

Les origines de la poudre noire, mélange de salpêtre, de soufre et de charbon, sont assez méconnues. La plus ancienne recette détaillée de cette substance apparaît dans un manuel militaire chinois imprimé en 1044. Les feux d'artifice n'en sont pas la seule utilisation : un document écrit du milieu du xiiie  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/usage-de-la-poudre-noire/#i_28956

DE LA POUDRE NOIRE AUX POUDRES MODERNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Patrice BRET
  •  • 540 mots

1044 Première mention de la poudre noire – mélange de salpêtre, de soufre et de charbon de bois – dans un traité militaire chinois. 1242 En Europe, la première recette de poudre noire est donnée par le moine anglais Roger Bacon. xiv e  siècle Développement des arme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-poudre-noire-aux-poudres-modernes-reperes-chronologiques/#i_28956

DYNAMITE-GOMME

  • Écrit par 
  • Patrice BRET
  •  • 292 mots

Depuis le xiv e  siècle, la poudre noire – substance à base de salpêtre, de soufre et de charbon de bois – servait non seulement de force propulsive mais aussi d’explosif pour les mines et les bombes. Vers 1800 apparurent les premiers chlorates et fulminates, utilisés surtout en petites quantités pour l’amorçage par percussion. Au milieu du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamite-gomme/#i_28956

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 343 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Propagation de la fusée »  : […] Dans la seconde moitié du xiii e  siècle, les Mongols vont propager l'invention chinoise, les peuples qu'ils attaquent adoptant et perfectionnant rapidement les fusées. Il en est ainsi du Japon, de la Corée, de Java, des Indes... Les Arabes semblent avoir pris connaissance de l'existence des fusées lors du sac de Bagdad par les Mongols en 1258. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_28956

NITRIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jean ROUXEL
  •  • 1 618 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les nitrates »  : […] Les nitrates sont les sels de l'acide nitrique. Tous sont très solubles dans l'eau. Les édifices obtenus avec les éléments les plus électropositifs sont nettement ioniques, mais les dérivés correspondant aux métaux les moins électropositifs sont vraisemblablement des nitratocomplexes. Le groupement NO 3 peut alors fonctionner comme coordinat monodentate ou bidentate. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-nitrique/#i_28956

Pour citer l’article

Stanislas de CHAWLOWSKI, « POUDRE NOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/poudre-noire/