POLLION, lat. CAIUS ASINIUS POLLIO (-76-4)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évoluant dans le cercle littéraire de Catulle, Pollion entra dans la vie publique en ~ 56. En ~ 54, il attaqua publiquement, mais en vain, le tribun C. Cato, s'attirant la colère de Pompée. Pendant la guerre civile, il prit le parti de César au Rubicon, puis fit campagne en Afrique avec Curius et, entre ~ 49 et ~ 45, en Grèce, en Afrique et en Espagne avec César, pour qui il commanda la garde prétorienne contre Pompée en Espagne (~ 44). À la mort de César, il se rallia à Antoine, pour qui il gouverna la Gaule transpadane. Il s'y lia d'amitié avec Virgile et, lors des distributions de terres aux vétérans, il épargna la propriété du poète. Il ne participa pas à la guerre de Pérouse, mais il maintint fermement son armée fidèle à Antoine et prit part aux négociations qui aboutirent en ~ 40 au pacte de Brindes entre Antoine et Octave. La même année, il devint consul, et Virgile lui dédia sa IVe Églogue. En ~ 39, Pollion vainquit les Parthéniens, peuple illyrien. Il se servit du butin pour construire la première bibliothèque romaine dans l'Atrium Libertatis qu'il fit restaurer. C'est alors qu'il se retira avec honneur de la vie publique. Répugnant à rejoindre Antoine en Orient et n'ayant rien à espérer d'Octave, il s'abstint de participer à la campagne d'Actium (~ 31) et garda dès lors une attitude de dignité et d'indépendance républicaines. Il donna l'hospitalité au rhétoricien Timagène en disgrâce à la cour d'Auguste. C'est à cette époque surtout qu'il se consacra à ses activités d'avocat et qu'il encouragea les lettres en organisant des lectures publiques.

Orateur de talent, Pollion a également composé des tragédies qu'ont prisées Horace et Virgile, et brossé dans Historiæ un tableau critique des dernières années de la République.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  POLLION, lat. CAIUS ASINIUS POLLIO (~76-4)  » est également traité dans :

TITE-LIVE (-59 env.-17)

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 1 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources de Tite-Live »  : […] Pour écrire l'histoire de quelque sept cents ans, Tite-Live devait évidemment recourir à des sources de natures différentes, selon les temps considérés. Pour les événements les plus récents, il disposait de témoignages oraux (outre ce dont il avait pu être lui-même le témoin), de Mémoires et chroniques divers. Ainsi, pour les guerres civiles, il ut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tite-live/#i_43007

Pour citer l’article

« POLLION, lat. CAIUS ASINIUS POLLIO (-76-4) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollion-lat-caius-asinius-pollio/