COLOMBO PLAN DE (1950)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formule d'assistance régionale, le plan de Colombo pour le développement des pays du Pacifique permet une intervention des États développés plus directe et moins anonyme. En 1950, à Colombo, la Grande-Bretagne réunit les membres du Commonwealth de cette région du monde : Inde, Pakistan, Ceylan, ainsi que les territoires britanniques de la Malaisie et de Bornéo ; participent aussi à la réunion le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Au cours de l'année se joindront à ce groupe de pays le Cambodge, le Laos et le Vietnam ; enfin, en 1954, tous les pays de l'Asie à l'est du Pakistan participent au plan de Colombo, à l'exception de la Chine et du Nord-Vietnam. Le plan a pour objectif initial l'utilisation concertée de l'aide étrangère (fournie par les nations « blanches » du Commonwealth) par un groupe de pays indépendants utilisant la technique qui avait réussi en Europe lorsque l'Organisation européenne de coopération économique (O.E.C.E.) facilita l'utilisation des crédits provenant de l'aide américaine (plan Marshall). L'époque à laquelle le plan prend naissance porte la marque d'une double crainte : éventuelle poussée communiste sous l'influence de la Chine de Mao Zedong ; influence économique trop importante des États-Unis — comme elle l'est déjà au Japon.

Destiné à faciliter l'assistance technique tout autant que l'aide économique, ce plan est en réalité une organisation, tout du moins pour ce qui touche à l'assistance technique. Un conseil, composé des représentants des gouvernements, siège à Colombo, assisté d'un bureau de coopération technique : il met en rapport le pays demandant l'assistance technique et celui qui peut la lui fournir ; les frais sont partagés par accord entre les participants. Ainsi l'aide est-elle essentiellement bilatérale, ce qui n'exclut pas les projets communs lorsque plusieu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Les derniers événements

20 novembre - 1er décembre 2009 • Sri Lanka • Libération des réfugiés tamouls détenus dans des camps militaires.

.). Celle-ci a été écrasée par l'armée en mai, mettant fin à plus de vingt-cinq ans de guerre civile. Cette décision intervient à la suite de la visite du secrétaire général adjoint de l'O.N.U. chargé des affaires humanitaires et alors que Colombo tente de restaurer son crédit sur la scène [...] Lire la suite

25 juin 1986 • Sri Lanka • Plan de décentralisation administrative

Le 25, Junius Jayewardene, chef de l'État sri-lankais depuis neuf ans, présente, au cours d'une conférence multipartite réunie à Colombo, un plan de réorganisation administrative accordant une plus grande autonomie aux neuf provinces du pays. Deux conseils provinciaux élus et dirigés par un « chef [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacqueline DEMALDENT, « COLOMBO PLAN DE (1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-de-colombo/