IXNARD PIERRE-MICHEL D' (1723-1795)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte nîmois ayant suivi Jean-Nicolas Servandoni à Stuttgart, Pierre-Michel d'Ixnard introduit le néo-classicisme dans l'Allemagne du Sud-Ouest, avec l'église de Sankt-Blasien (1768-1783) en Forêt-Noire, ou l'église de Buchau. Il intervient dans de nombreux châteaux : Hechingen, Königseggwald (Wurtemberg), Meersburg, il dessine les projets du palais des Électeurs de Trèves à Coblence (réalisé par Antoine et Peyre le Jeune). Il décore dans le style Louis XVI le palais Sickingen à Fribourg. Retiré en 1780 en Alsace, il construit le collège royal de Colmar (1785) et l'église d'Epfig (1790) et édite un Recueil d'architecture (1791).

—  Jean-Pierre MOUILLESEAUX

Écrit par :

  • : historien de l'art, chargé de mission à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOUILLESEAUX, « IXNARD PIERRE-MICHEL D' - (1723-1795) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-michel-d-ixnard/