GENNES PIERRE-GILLES DE (1932-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La matière molle

Un autre thème d'intérêt – les cristaux liquides – s'ouvre pour de Gennes et le conduit à mettre en place un nouveau groupe de recherche expérimentale et théorique à Orsay. Ces matériaux organiques sont constitués de molécules allongées comme des grains de riz ; ils forment des phases intermédiaires entre le cristal et le liquide isotrope. Elles avaient été décrites dans les années 1930 par Georges Friedel, qui s'appuyait sur la reconnaissance de leurs défauts. Mais c'est de Gennes qui va donner la description la plus complète des transitions entre les différents états d'ordre, en se fondant sur des correspondances avec les problèmes classiques des transitions ordre-désordre en physique de la matière condensée. De nouveau, à travers le Groupe de cristaux liquides d'Orsay, le chercheur français va stimuler un intérêt renouvelé pour ce domaine et pour ses applications, aussi bien en France qu'à l'étranger. L'ouvrage qu'il écrit sur le sujet en 1974, The Physics of Liquid Crystals, complété ultérieurement avec Jacques Prost (qui lui a succédé à la direction de l'E.S.P.C.I.) fait aujourd'hui encore autorité.

Nommé professeur au Collège de France à trente-neuf ans, il y établit un nouveau groupe d'études sur les polymères, dans un laboratoire qu'il crée et anime. Il élargit son impact direct sur la recherche expérimentale dans ce domaine en associant des équipes du C.E.A. et du Centre de recherches des macromolécules de Strasbourg ainsi que plusieurs laboratoires aux États-Unis. Une tradition forte de recherche physico-chimique sur le sujet existait aussi à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (E.S.P.C.I.), dont il prend la direction à la même époque. Une description unifiée de la statistique des polymères, qui avait été introduite en 1940 par Paul Flory, Prix Nobel de chimie en 1974, restait, en grande partie, à réaliser. Pierre-Gilles de Gennes réussit le tour de force de donner une base microscopique rigoureuse à l'é [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'École normale supérieure, Paris

Classification


Autres références

«  GENNES PIERRE-GILLES DE (1932-2007)  » est également traité dans :

MACROMOLÉCULES

  • Écrit par 
  • Michel FONTANILLE, 
  • Yves GNANOU, 
  • Marc LENG
  •  • 13 783 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interprétation théorique du comportement rhéologique »  : […] Le premier modèle proposé est celui de Rouse (1953). Il représente la chaîne comme un assemblage de perles reliées entre elles par des ressorts. Ces perles sont censées interagir par friction (avec un coefficient f ) avec leur milieu environnant, tandis que les ressorts répondent de façon élastique à une sollicitation. Le milieu visqueux exerçant une force d'entraînement sur la chaîne (force propo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/#i_3998

Voir aussi

Pour citer l’article

Étienne GUYON, « GENNES PIERRE-GILLES DE - (1932-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gilles-de-gennes/