PHRASÉ, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Selon H. Riemann, le phrasé est la « délimitation des phrases, c'est-à-dire des éléments plus ou moins complets de la forme expressive d'une pensée musicale, soit dans l'exécution au moyen de l'expression, soit dans la notation au moyen de signes spéciaux, soit, mieux encore, dans l'audition ou la lecture d'une œuvre musicale, en tant qu'interprétation correcte » (Dictionnaire de musique). L'exécution correcte doit rendre sensible la structure de la phrase (motif-mesure, groupes de mesures, demi-périodes, périodes), et cela grâce à des fluctuations dynamiques (comme l'indique le rubato), des articulations, des modes d'attaque, des changements de tempo, etc. L'essai de théorisation de Riemann n'a pas convaincu tout le monde. J. J. de Momigny (1762-1838) avait essayé de théoriser ce qui, jusqu'alors, s'appelait le « bon goût » (Les Fondements du phrasé, 1806). En fait, aucune notation ne peut préciser l'art du phrasé. C'est à la manière de ponctuer le discours musical, d'en rendre sensibles les oppositions, les enchaînements, d'en marquer les silences et les accents, manière qui caractérise finalement le style personnel de l'interprète, que l'on reconnaît le talent du musicien.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  PHRASÉ, musique  » est également traité dans :

CADENCE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 429 mots
  •  • 5 médias

Cadence (en italien cadenza ) vient du verbe latin cadere (tomber). La cadence assure la ponctuation de la phrase musicale. Elle produit un effet suspensif ou conclusif. Plusieurs types d'enchaînements sont utilisés pour marquer un repos passager ou définitif : la cadence parfaite (V-I) , conclusive, va de la dominante vers la tonique ; la cadence impar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadence-musicale/#i_17598

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 989 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le traitement sonore »  : […] Né, pour l'essentiel, du folklore du blues et du spiritual, le jazz instrumental a tendu, tout naturellement, à transposer les inflexions et la souplesse de l'art vocal afro-américain. L'instrument y est moins étudié en fonction de ses données spécifiques que de ses possibilités expressives. D'où, en général, des techniques non orthodoxes par rapport aux normes de la musique classique, et l'abond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_17598

STRUCTURE, musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 000 mots

Dans le chapitre « Éléments constitutifs de la structure »  : […] De tous les éléments constitutifs de cette structure, le motif (ou cellule) est le plus fondamental. Il peut être considéré comme l'équivalent du mot ; comme lui, il est le plus petit ensemble ayant un sens, soit mélodique, soit rythmique, soit encore les deux. Comme le mot, qui peut comporter plusieurs syllabes, mais dont une seule est accentuée, le motif n'a en général qu'un seul accent (dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-musique/#i_17598

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « PHRASÉ, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/phrase-musique/