PHOTOSENSIBILISATION, biologie

L'action nocive de la lumière, naturelle ou artificielle, peut s'exercer directement (phototoxicité), réalisant, immédiatement, divers degrés de brûlures dépendant de l'importance du rayonnement.

Un autre groupe d'effets est déterminé par la production de substances antigéniques dans l'organisme sous l'influence du rayonnement (photoallergie). Les éruptions provoquées surviennent après un certain délai ; elles sont polymorphes, rappelant généralement l'eczéma mais aussi l'urticaire, le prurigo ou d'autres dermatoses. D'innombrables substances dites photosensibilisantes sont susceptibles de favoriser l'une ou l'autre de ces réactions ; certaines sont endogènes (porphyrines), d'autres exogènes (notamment colorants, phénothiazines, sulfamides, tétracyclines, furocoumarines).

—  Pierre de GRACIANSKY

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PHOTOSENSIBILISATION, biologie  » est également traité dans :

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Eczémas »  : […] On englobe sous le terme d'eczéma des éruptions cutanées de cause et d'évolution différentes mais qui possèdent en commun le même type de lésions élémentaires : éruption érythémato-vésiculeuse, associée histologiquement à la spongiose (dissociation des cellules épidermiques par l'exosérose) et infiltrations lymphocytaires. L'eczéma reconnaît grossièrement deux étiologies différentes : –  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allergie-et-hypersensibilite/#i_42220

DERMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Robert DEGOS
  •  • 4 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Facteurs physiques »  : […] Les agents mécaniques et physiques déterminent des plaies et des ulcérations traumatiques, accidentelles ou provoquées (pathomimie), des brûlures, des gelures (engelures), des lucites et des radiodermites post-thérapeutiques et professionnelles. Les rayons lumineux naturels (soleil) ou artificiels (lampes à bronzer, photothérapie), surtout les rayons ultraviolets B (290-320 nm), déterminent des r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermatologie/#i_42220

PUVATHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 568 mots

La puvathérapie est une méthode thérapeutique qui associe un médicament photosensibilisant (de la série des Psoralènes) administré per os et l'irradiation des lésions cutanées à traiter par les ultraviolets longs (U.V.A.). La comparaison de l'efficacité de chacun des Psoralènes utilisés ne fait pas ressortir de supériorité bien nette de l'un ou de l'autre d'entre eux. Leur tolérance générale paraî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puvatherapie/#i_42220

Pour citer l’article

Pierre de GRACIANSKY, « PHOTOSENSIBILISATION, biologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosensibilisation-biologie/