PENTHÉSILÉE PEINTRE DE (actif 2e quart Ve s. av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au moment où le Peintre des Niobides, vers ~ 460, s'essayait à transformer sur quelques vases attiques à figures rouges d'importantes dimensions certaines des trouvailles de la grande peinture contemporaine, celui de ses compatriotes que l'on appelle Peintre de Penthésilée, d'après le nom de l'Amazone représentée dans une de ses œuvres les plus expressives, tentait la même entreprise, mais en se limitant à la décoration de petits vases, en particulier de coupes. Sur les cent quatre-vingts vases — entiers ou fragmentaires — qu'on attribue au Peintre de Penthésilée, on compte en effet plus de cent cinquante coupes, qui éclipsent les quelques gobelets à deux anses horizontales (skyphos), canthares, pyxides (sortes de coffrets) et bobines où l'on reconnaît aussi sa main. Le décor extérieur de ces coupes se présente de la même façon que celui des coupes peintes au cours du demi-siècle précédent, depuis l'apparition de la technique des figures rouges, occupant tout l'extérieur de la vasque, excepté la zone située sous les anses. Mais la disposition du décor intérieur est nouvelle : au lieu de se limiter à un médaillon central de 10 à 20 centimètres de diamètre, il s'étend souvent à la quasi-totalité de la vasque, ce qui lui donne une ampleur relative d'autant plus remarquable que les coupes du Peintre de Penthésilée sont souvent très grandes ; l'une d'entre elles — trouvée dans la nécropole de Spina, en Italie du Nord, et conservée au Musée national de Spina, à Ferrare (inv. T.18 C VP) — est même la plus grande coupe attique à figures rouges connue à ce jour, avec un diamètre d'environ 70 centimètres.

L'ensemble de la production du Peintre de Penthésilée est de bonne qualité, mais son répertoire est le plus souvent assez banal, avec des scènes de genre inspirées essentiellement par la vie des jeunes gens : scènes de palestre, de conversation, de banquet, d'armement, de soin des chevaux. Plusieurs scènes mythologiques ne sont en fait que des scènes galantes dans le goût du jour : ainsi la poursuite amoureuse d'Éos, l'Au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'archéologie d'Athènes, docteur ès lettres, professeur de civilisation grecque à la Sorbonne (Paris IV)

Classification

Pour citer l’article

Jean-Jacques MAFFRE, « PENTHÉSILÉE PEINTRE DE (actif 2e quart Ve s. av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee-peintre-de/