COHEN PAUL JOSEPH (1934-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien et logicien américain, Paul Joseph Cohen est né le 2 avril 1934 à Long Branch (New Jersey) et mort le 23 mars 2007 à Stanford (Californie). En 1963, Cohen a découvert une nouvelle construction de modèles, appelée forcing, qui joue désormais un rôle fondamental dans la théorie des ensembles et dans la théorie des modèles ; et il a construit des modèles de la théorie des ensembles (supposée consistante) dans lesquels l'axiome du choix et l'hypothèse du continu ne sont pas vérifiés, ce qui, compte tenu de l'œuvre antérieure de Kurt Gödel, établit que l'axiome du choix et l'hypothèse du continu sont indépendants des systèmes usuels de la théorie des ensembles. Ce travail a valu à Cohen, en 1966, la médaille Field de l'Union mathématique internationale. Il est également l'auteur de travaux intéressants en analyse classique.

—  Gabriel SABBAGH

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur de mathématiques à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  COHEN PAUL JOSEPH (1934-2007)  » est également traité dans :

CONTINU HYPOTHÈSE DU

  • Écrit par 
  • Patrick DEHORNOY
  •  • 2 247 mots

Dans le chapitre « Une affaire terminée ? »  : […] Cantor a fondé la théorie des ensembles à la fin du xix e  siècle en montrant qu'il existe plus de nombres réels que d'entiers, et donc des infinis de tailles différentes. Le problème du continu est la question : toute partie infinie de ℝ est-elle en bijection avec ℕ ou ℝ ? Même si l'intuition suggère que ℕ est beaucoup plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothese-du-continu/#i_37467

CONTINU & DISCRET

  • Écrit par 
  • Jean-Michel SALANSKIS
  •  • 7 679 mots

Dans le chapitre « Continu et théorie des fondements »  : […] Du double aspect du mystère du continu et du discret, la logique et la théorie des ensembles, en première approche, ne retiennent que celui qui est lié au problème de l'infini en général : le problème du continu y est envisagé comme problème du « nombre transfini » associé à l'objet de l'analyse réelle. On se contentera ici de mentionner le théorème de Lowenheim-Skolem et le résultat de Cohen au s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/continu-et-discret/#i_37467

HILBERT DAVID (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Rüdiger INHETVEEN, 
  • Jean-Michel KANTOR, 
  • Christian THIEL
  •  • 14 855 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Problème 1 : hypothèse du continu »  : […] Cantor ayant démontré que le cardinal de l'ensemble des réels R excède celui de l'ensemble des entiers N , la question se pose de savoir si entre ℵ 0 (cardinal de N ) et 2 0 (cardinal de R , dont on voit facilement qu'il égale celui de l'ensemble des parties de N ) il existe un cardinal intermédiaire. Autrement dit, est-il possible qu'un sous-ensemble infini de R ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hilbert/#i_37467

MATHÉMATIQUES FONDEMENTS DES

  • Écrit par 
  • Jean Toussaint DESANTI
  •  • 10 438 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'axiome du choix »  : […] L'axiome VI, axiome du choix, demande examen. Cette proposition (que Russell et Whitehead énoncent d'une manière équivalente, dans les Principia , sous le nom d'axiome multiplicatif : Le produit cartésien d'une classe d'ensembles non vides est non vide) pose l'existence d'un ensemble, mais ne précise pas les moyens de le construire. Elle joue cependant, dans la théorie, un rô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondements-des-mathematiques/#i_37467

Pour citer l’article

Gabriel SABBAGH, « COHEN PAUL JOSEPH - (1934-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-joseph-cohen/