Pappochelys confirme que les tortues sont bien des diapsides" />

PAPPOCHELYS ROSINAE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pappochelys rosinae est une nouvelle espèce de tortue fossile qui a été définie en 2015 par ses deux découvreurs : l’Allemand Rainer Schoch et l’Américain Hans-Dieter Sues (« A Middle Triassic stem-turtle and the evolution of the turtle body plan », in Nature, vol. 523, pp. 584–587, juil. 2015). Datée d’environ 240 millions d’années (Trias moyen), elle vient apporter de nouvelles informations qui permettent d’éclairer l’origine des tortues (formant le groupe des Chéloniens) et leurs relations de parenté avec les autres reptiles, deux thèmes mobilisant depuis plus d’un siècle les paléontologues et faisant l’objet de débats. Ainsi, avant cette découverte, les Chéloniens étaient classés soit dans le groupe des Anapsides (amniotes dont le crâne est dépourvu de fosse temporale, un groupe archaïque sans représentant actuel si les tortues n’en font pas partie), soit dans le groupe des Diapsides (amniotes dont le crâne est percé de deux fosses temporales, comme les lézards, les crocodiles et les oiseaux).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Haiyan TONG, « PAPPOCHELYS ROSINAE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pappochelys-rosinae/