Orphée aux enfers, OFFENBACH (Jacques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

Le nom d'Offenbach demeure attaché à Paris et aux festivités du second Empire. En 1855, cet Allemand d'origine mais Français d'adoption et de cœur prend la direction d'un théâtre, qu'il baptise Bouffes-Parisiens. C'est là qu'il va connaître la consécration avec une série d'opérettes et d'opéras bouffes. Mais il subit le contrecoup de la guerre de 1870, et, piètre gestionnaire, se ruine à monter ses œuvres à la Gaîté-Lyrique, dont il est le directeur. Il entreprend en 1877 de composer un ouvrage «sérieux», Les Contes d'Hoffmann, un opéra fantastique que la mort ne lui permettra pas d'achever.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Orphée aux enfers, OFFENBACH (Jacques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphee-aux-enfers-offenbach-jacques/