OLEG, prince de Kiev (882-912 ou 922)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous ce nom, la Chronique des temps passés (compilation des xie-xiie s.) a conservé le souvenir du chef varègue, parent de Rurik, qui a imposé son pouvoir (d'après la Chronique, en qualité de tuteur du jeune prince Igor) à Kiev et sur tout le bassin du Dniepr (dernier quart du ixe s.). Soucieux d'assurer un débouché économique à cette région, il mena une campagne contre Byzance (en 907 selon la chronologie traditionnelle, souvent contestée) et obtint des conditions particulièrement avantageuses pour les marchands russo-varègues (911 ?). Ces échanges semblent avoir favorisé la pénétration du christianisme byzantin dans la Russie kiévienne.

—  Wladimir VODOFF

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  OLEG, prince de Kiev (882-912 ou 922)  » est également traité dans :

CONQUÊTE DE KIEV PAR OLEG

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 216 mots

En 882, le prince Varègue Oleg (882-912 ?), déjà maître de Novgorod depuis la mort de son parent Riourik, s'empare de Kiev. S'unifie alors, sous l'égide d'une dynastie scandinave, les Riourikides, l'espace occupé par les Slaves orientaux, qui commence à prendre au i […] Lire la suite

Les derniers événements

7 septembre 2019 Russie – Ukraine. Échanges de prisonniers.

La Russie libère notamment le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, arrêté en mai 2014 en Crimée et condamné en août 2015 à vingt ans de prison pour terrorisme et trafic d’armes, ainsi que les vingt-quatre marins des navires ukrainiens arraisonnés au large de la Crimée en novembre 2018. Kiev remet à Moscou une majorité d’Ukrainiens ayant combattu auprès des séparatistes prorusses du Donbass ou ayant déserté l’armée lors de l’annexion de la Crimée. […] Lire la suite

8-25 octobre 2018 Europe. Distinction de prisonniers politiques russes.

Le 25, le Parlement européen décerne le prix Sakharov au cinéaste ukrainien Oleg Sentsov. Opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie, celui-ci a été condamné en août 2015 à vingt ans de prison pour terrorisme et trafic d’armes. Oleg Sentsov a interrompu le 6 sa grève de la faim qu’il avait commencée en mai, afin d’éviter d’être nourri de force. […] Lire la suite

24-25 mai 2018 France – Russie. Visite du président français Emmanuel Macron à Saint-Pétersbourg.

Le président français évoque les cas du réalisateur ukrainien emprisonné Oleg Sentsov et du cinéaste russe Kirill Serebrennikov, assigné à résidence. Il rencontre brièvement quelques personnalités de la société civile et des milieux culturels. […] Lire la suite

25 août 2015 Russie. Condamnation de « terroristes » ukrainiens.

Le tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don condamne le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov à vingt ans de prison pour « organisation d’un groupe terroriste », et le militant écologiste et antifasciste ukrainien Alexandre Koltchenko à dix ans pour « participation » à ce même groupe. Originaires de Crimée, ceux-ci sont considérés comme russes par les autorités, faute d’avoir expressément refusé leur nouvelle nationalité. […] Lire la suite

9-16 avril 2015 Ukraine – Russie. Poursuite des affrontements et des tensions entre Kiev et Moscou.

Les 15 et 16, à Kiev, Oleg Kalachnikov, ancien député du Parti des régions du président déchu Viktor Ianoukovitch, puis Oles Bouzina, polémiste prorusse, sont assassinés par balle. Ils avaient tous deux participé au mouvement « Anti-Maïdan » à partir de l’automne de 2013. Le président Petro Porochenko dénonce une « provocation délibérée » de la Russie. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Wladimir VODOFF, « OLEG, prince de Kiev (882-912 ou 922) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/oleg/